Comment commencer à investir en bourse en 2020?

Categories InvestirMis à jour le

(Information: Certains des liens ci-dessous peuvent être des liens d'affiliation)

Note: Cet article est disponible en Français, mais ça n'est pas encore le cas de toutes les autres pages. Merci de votre patience!

Comment commencer à investir en bourse en 2020?

This article is also available in: English (Anglais)

Est-ce que vous vous sentez dépassé par le marché boursier? Et vous ne savez pas comment commencer à investir? Vous voulez un simple guide sur comment commencer à investir en bourse?

Alors, ce guide est fait pour vous. Il va vous guide sur toutes les étapes nécessaires pour commencer à investir en bourse.

J’ai écrit beaucoup d’articles sur les investissements dans le marché boursier. Mais jusqu’à présent, je n’avais pas d’article sur comment commencer.

Dans cet article, je vais couvrir tout ce que vous devez savoir avant de commencer à investir en bourse et exactement comment commencer.

Pourquoi voulez-vous investir?

Premièrement, il vous faut décider pourquoi vous voulez investir en bourse. Vos raisons pour investir sont importantes et vont changer la façon dont vous allez investir.

Il y a beaucoup de raisons pour investir dans le marché boursier. Mais ces raisons peuvent être groupées dans deux catégories:

  1. Investir dans le court-terme pour acheter quelque chose. Cela pourrait être pour acheter une maison, par exemple.
  2. Investir dans le long-terme pour votre futur. Cela pourrait être pour votre retraite ou alors pour l’éducation de vos enfants.

Il est essentiel de savoir qu’investir en bourse est fait pour le long-terme. Si vous voulez acheter une maison l’année prochaine, ça n’est probablement pas une bonne idée d’investir maintenant. Pourquoi?

Comme on le verra en détails dans la section suivante, le marché boursier est très volatil. Il va générer des gains intéressants, mais seulement en moyenne. Si vous investissez maintenant et le marché baisse de 20%, qu’allez-vous faire?

Je recommande d’investir seulement si vos buts sont pour le moyen ou long-terme. Il faut pouvoir investir cette question: Pouvez-vous attendre que le marché boursier se rétablisse pour utiliser vos actions?

Par exemple, si vos actions perdent 20% de valeur l’année prochaine, allez-vous pouvoir attendre qu’elles se rétablissent?

Si vous ne pouvez répondre oui à cette question, il est probablement mieux que vous évitiez d’investir. Ou alors, il vous faudra vous protéger mieux contre la volatilité du marché boursier.

Il y a aura toujours des années négatives dans votre parcours d’investissement en bourse. Et il vous faudra attendre jusqu’à que le marché se rétablisse. Vendre lors d’un crash est la pire des choses que vous pouvez faire.

Pourquoi devriez-vous vous investir?

Maintenant que vous savez pourquoi vous voulez investir, mais savez-vous pourquoi vous devriez investir? Est-ce que vous ne pourriez pas économiser de l’argent dans un compte en banque et atteindre les mêmes goals.

Il y a un gros problème avec l’argent liquide et les comptes en banque: l’inflation. La valeur de votre argent va baisser au fil du temps. L’inflation augmente le prix des biens au fil du temps. En moyenne, l’inflation augmente chaque année.

Cela veut dire qu’à cause de l’inflation, l’argent que vous avez acquis au prix de vos efforts aura moins de valeur dans le futur. Avec le même argent, vous allez pouvoir acheter moins de biens.

Le problème avec votre compte en banque est que les intérêts sont plus bas que l’inflation. Donc, tout l’argent que vous avez dans un compte en banque va perdre de la valeur année après année.

D’un autre côté, investir dans le marché boursier a historiquement eu des gains significativement plus élevé que l’inflation. Vous allez donc générer plus de gains et combattre l’inflation en investissant dans le marché des actions.

En plus de cela, il n’y a généralement pas d’impôts sur les gains boursiers en Suisse. Il est donc très efficace de générer des gains boursiers!

Comme les gains sont plus élevés, votre portefeuille va grandir sans avoir à faire quoi que ce soit. Il est excellent que votre argent travaille pour vous, pour une fois!

Connaître le marché boursier

Ensuite, il vous faut maintenant apprendre à connaître le marché boursier. Avant de commencer à investir, il vous faudra apprendre quelques choses. Ne vous inquiétez pas! Il n’est pas nécessaire de tout savoir, vous n’avez pas besoin de connaître tous les détails.

Mais il y a plusieurs choses importantes qu’il vous faudra savoir avant de pouvoir commencer à investir en bourse.

Premièrement, il faut savoir qu’il n’y pas d’investissements sans risque! Tous les investissements impliquent des risques. C’est à vous de décider combien de risques vous êtes prêt à prendre.

Même les investissements avec peu de risques auront des pertes! Si vous investissez dans un instrument avec peu de risques comme des obligations de gouvernement, vous allez quand même vivre des années négatives. On parle de -20% en une année.

Par contre, vous perdez seulement de l’argent si vous vendez à perte! Quand vos actions sont en territoire négatif, vous n’avez pas encore perdu de l’argent. On appelle ça des pertes sur papier. Mais si vous vendez à ce moment-là, vous aurez des pertes réelles. C’est important de savoir ça!

Toujours lié au risque, il n’y a pas d’investissement avec des revenus garantis. Ça n’est juste pas possible. Si quelqu’un vous parle d’un instrument avec des retours garantis, n’y prêtez pas attention! C’est un piège!

Finalement, il ne faut pas essayer de prédire le marché! Prédire le marché veut dire essayer de vendre ou acheter à un moment particulier pour faire un profit plus élevé. Pour la plupart des gens, cela veut dire attendre pour acheter ou vendre plus tôt. Mais en moyenne, tous les gens qui tentent de faire ça perdent de l’argent. On ne peut pas prédire le marché boursier.

Différences entre actions et obligations

En bourse, il y a deux instruments principaux: Les actions et les obligations. Il y a beaucoup d’autres instruments, mais ces deux suffisent amplement à commencer à investir.

Une obligation est une dette qui délivrée par une entité. Une obligation a une durée et un taux d’intérêt. Cette entité peut être un gouvernement, une administration ou une entreprise. Pour rester simple, il faut se concentrer sur les obligations des gouvernements. Ce sont les plus sûres et les plus simples.

Quand il a besoin d’argent, un gouvernement va délivrer des obligations que les gens (et autres entités) peuvent acheter. En compensation, les acheteurs vont recevoir des intérêts de façon régulière. Une fois que l’obligation arrive à maturation, l’acheteur va recevoir le principal à nouveau.

Le capital action d’une entreprise est l’ensemble de toutes les actions de cette entreprise. On peut acheter ces parts d’entreprises, ces actions. En achetant une action, vous allez posséder une partie de l’entreprise.

Les gens investissant dans les actions veulent que le prix de ces actions augmentent. En général, quand les entreprises vont bien, le prix de ses actions va augmenter. Un autre avantage est qu’une action peut aussi vous donner droit à un dividende.

Quand une entreprise a de l’argent à dépenser, elle a plusieurs choix. Elle peut investir directement dans l’entreprise pour grandir plus vite. Ou alors, elle peut distribuer de l’argent à ses actionnaires sous la forme de dividendes. Ce dividende sera reçu en argent par les actionnaires par le biais du courtier.

En pratique, la différence profonde entre les actions et les obligations est relative au risque: Les obligations ont moins de risques et moins de gains alors que les actions ont plus de risques et plus de gains.

Cela veut dire que les actions sont excellente pour le très long-terme alors que les obligations aident plus sur le court terme. Mais les obligations vont également aider à réduire la volatilité d’un portefeuille. Ils aident à garder un niveau de risque qui vous convient.

Fonds indiciels

Maintenant que vous savez ce que sont les actions et les obligations, vous pouvez penser que la prochaine étape est de choisir les actions dans lesquelles investir. Mais ça n’est pas le cas. En pratique, investir directement dans des actions n’est pas très bien pour la plupart des gens.

Historiquement, choisir des actions génère des gains moins élevés que les gains moyens du marché boursier. Choisir ses actions est appelé un investissement actif. Au contraire, l’investissement passif consiste à investir dans une collection d’actions d’un marché boursier. Cette collection d’actions est appelée un index.

Un fond indiciel est un fond qui contient toutes  les actions d’un index. Et au lieu d’acheter des parts d’une entreprise, vous achetez des parts du fonds et donc de l’index. En achetant une part d’un fond indiciel, c’est comme si vous achetiez une part de chaque entreprise de l’index. C’est la base de l’investissement passif.

Il y a plusieurs avantages à investir passivement:

  1. En moyenne, les fonds passifs ont plus de gains que les fonds actifs.
  2. C’est plus simple car il n’y a pas besoin de choisir des actions particulières.
  3. C’est moins cher que l’investissement actif.
  4. La diversification est excellente.

Pour ces raisons, je recommande à toutes les personnes voulant commencer à investir en bourse, de commencer avec l’investissement passif.

Décider entre fonds de placement et ETFs

Les fonds indiciels sont les meilleurs instruments disponibles pour commencer à investir en bourse. Mais ils sont disponibles en deux variantes:

  1. Les fonds de placements (ou fonds mutuels). Ce sont des fonds gérés par une institution financière.
  2. Les Exchange-Traded Funds (ETFs). Ce sont des fonds qui sont échangé sur le marché boursier, comme les actions.

Ces deux alternatives sont valables. Elles peuvent investir les deux dans un très grand nombre d’actions pour répliquer l’index. Il vous faut décider dans lequel vous voulez investir.

La grosse différence est comment vous pouvez investir dans ces deux variantes.

Pour investir dans un fond de placement, vous n’avez pas besoin d’accéder à la bourse. Vous pouvez investir dans ces fonds directement au travers d’une institution financière comme Vanguard ou BlackRock. Les grosses banques Suisses vont vous offrir l’accès à plusieurs de ces fonds de placement.

Au contraire, pour acheter des ETFs, il vous faudra un accès au marché boursier. Vous allez devoir utiliser un courtier comme intermédiaire. Ensuite, vous pouvez acheter des parts d’ETFs comme si c’était une action.

Les fonds de placement sont plus faciles à investir. Le problème est que leur choix dans certains pays sont très limités. Par exemple, Vanguard, un des meilleurs fournisseurs de fonds de placement n’offre pas ses fonds directement en Europe. Nous avons accès à beaucoup de fonds, mais tous les meilleurs fonds sont limités. Il est uniquement possible d’accéder à des fonds de qualité inférieurs (plus chers).

C’est la raison pour laquelle la plupart des investisseurs européens investissent (ou devraient investir) avec des Exchange Traded Funds (ETFs). C’est le cas en Suisse par exemple, ou le choix de bons fonds de placement est très limité.

Si vous êtes dans un pays avec un accès à des bons fonds de placement, par exemple aux États-Unis, vous pouvez directement investir avec ceux-là.

Mais pour la plupart des autres, il vous faudra commencer à investir dans les ETFs. Et pour cela, il vous faudra trouver un courtier (plus à ce sujet plus bas).

Choisir votre allocation d’actifs

Peu importe si vous décidez d’investir dans des fonds de placement ou dans des ETFs, il vous faudra choisir votre allocation d’actifs.

L’allocation d’actifs est juste un nom compliqué qui veut dire combien d’actions, d’obligation et de cash vous avez dans votre portefeuille. Pour la plupart des gens, le cash ne fait pas partie de leur portefeuille. On peut donc se concentrer sur les actions et les obligations.

Il n’y a pas de bonnes et de mauvaises allocations d’actifs. Il vous faut connaître la différence entre différentes allocations d’actifs et choisir celle qui vous va le mieux à vous.

Nous avons déjà vu que les actions sont plus volatiles et vous donnent plus de gains. Au contraire, les obligations ont moins de gains mais sont moins volatiles.

En se basant sur cela, votre allocation d’actifs doit être choisie en se basant sur ces facteurs:

  1. Votre tolérance au risque. Combien de risques êtes capable de tenir. Si votre portefeuille perd 30% de sa valeur, qu’allez-vous faire?
  2. Votre horizon d’investissements. Combien de temps allez-vous investir avant d’avoir besoin de cet argent.

Avoir une bonne tolérance au risque équivaut à une capacité à avoir plus d’actions dans son portefeuille. Et un horizon plus lointain équivaut également à avoir plus d’actions. Et bien entendu le contraire s’applique également pour les deux facteurs. Il faut considérer ces deux facteurs ensemble, jamais séparément.

Par exemple, même si vous avez besoin de l’argent dans 20 (très long-terme), mais avez une faible tolérance au risque, il vous faut quand même des obligations dans votre portefeuille.

Par contre, vous ne devriez pas considérer avoir moins de 40% en actions. Il vous faut des actions pour avoir des bons gains. Par exemple, voici quelques exemples populaires d’allocations d’actifs:

  • 100% d’actions: investissement pour le long-terme et très bonne tolérance au risque.
  • 80% d’actions: Investissement pour le long-terme et bonne tolérance au risque.
  • 60% d’actions: Investissement pour le moyen-terme ou tolérance moyenne au risque.
  • 40% d’actions: Investissement pour le moyen-terme ou faible tolérance au risque.

Ce sont juste des exemples. Il n’y a rien de faux à avoir un portefeuille fait à 75% d’actions et à 25% d’obligations. Cela marcherait très bien.

Une dernière chose sur l’allocation d’actifs: Elle n’est pas besoin d’être gravée dans la pierre. Il ne faut pas la changer souvent, mais elle peut changer. Votre situation peut évoluer et votre capacité à prendre des risques peut évoluer. Et avec le temps qui passe, votre horizon va se raccourcir.

Choisir un portefeuille

Un exemple simple de portefeuille pour commencer à investir
Un exemple simple de portefeuille pour commencer à investir

Maintenant, vous savez combien d’actions et d’obligations vous voulez dans votre portefeuille. Il reste à décider dans quels index vous allez investir. Vous n’avez pas besoin de choisir des actions, mais il vous faut tout de même choisir des index.

Choisir un portefeuille est une étape important. Il ne faut pas aller trop vite pour prendre cette décision. Il vous faut choisir un portefeuille qui correspond à vos besoins.

Pour simplifier votre recherche, vous devriez éviter les index qui sont très spécifiques. Par exemple, vous ne devriez pas investir dans des index représentant un secteur de l’économie, comme les actions technologiques. Cela va introduire un biais vers une industrie spécifique. Et ces biais sont simplement un pari. Gardez votre portefeuille simple et investissez dans l’industrie tout entière.

La même chose est vraie pour les fonds indiciels qui  investissent uniquement dans les entreprises de certaines tailles. Il y a des fonds qui investissent seulement dans les entreprises de petite taille. C’est aussi un pari sur quelles entreprises vont gagner le plus. Il faut éviter de parier sur le marché boursier. Investir dans le marché tout entier est le meilleur pari!

Il vous faut tout de même décider dans quels pays vous voulez investir. Si vous vivez dans un très grand pays, il est possible d’investir majoritairement dans son propre pays, même si une diversification internationale est quand même désirée. Mais pour un tout petit pays comme la Suisse, il est mieux de diversifier dans de nombreux pays.

Si vous avez des obligations dans votre portefeuille, je recommande d’investir seulement dans les obligations de votre propre pays. L’intérêt des obligations est de réduire la volatilité de votre portefeuille. Si vous ajoutez un risque de monnaie étrangère, vous allez perdre une partie des avantages des obligations.

En Suisse, un bon portefeuille pourrait être 80% d’actions mondiales et 20% d’actions Suisses. Ou alors, avec des obligations, cela pourrait être 60% d’actions mondiales, 20% d’actions Suisses et 20% d’obligations Suisses.

Pour moi, les meilleurs fonds sont ceux qui couvrent le monde entier. Par exemple, Vanguard Total World (VT) est un excellent ETF. C’est dans cet ETF que j’investis 80% de notre portefeuille. Mais il y en a d’autres. Je recommande d’investir dans un fonds mondial comme fond de base.

Une fois que vous avez décidé dans quels pays vous voulez investir, vous pouvez choisir dans quels fonds vous voulez investir pour chacun de ces pays. Il y a beaucoup d’outils pour comparer les fonds, mais celui que je préfère est justETF.

Si vous voulez un exemple pour la Suisse, j’ai expliqué en détails comment choisir le meilleur portefeuille pour la Suisse.

Décider combien vous voulez investir

Maintenant, il est temps de décider combien d’argent vous allez investir.

Est-ce que vous avez déjà de l’argent à investir? Si vous avez beaucoup d’argent qui dort dans votre compte en banque, vous pouvez considérer en investir une partie.

Ensuite, combien voulez-vous investir régulièrement? C’est une bonne idée d’investir une partie de votre salaire chaque mois dans le marché boursier.

Bien sûr, cela va dépendre de combien vous pouvez investir. Il faut se rappeler que cet argent n’est pas disponible tout le temps. Il faut uniquement investir l’argent dont on peut se passer maintenant. Si le marché plonge fortement et vous avez besoin de cet argent, vous allez réaliser des grandes pertes. Donc, si vous savez que vous avez besoin de cet argent, ne l’investissez pas!

Il vous faut aussi garder un peu d’argent sous la forme d’un fonds d’urgence. Il ne faut surtout pas investir ce fonds parce que vous voulez qu’il soit disponible.

Une bonne manière de commencer est de commencer avec des petits montants. Vous pouvez décider de commencer à investir 200 CHF tous les mois. Ou alors, vous pouvez décider d’investir 1000 CHF tous les mois. Cela va dépendre de votre budget et de vos moyens.

Il est bien mieux de commencer à investir 100 CHF par mois maintenant plutôt que de ne jamais investir. Commencer avec un peu d’argent va vous aider à vous sortir de votre paralysie d’investissements.

Pour la fréquence, je recommande d’investir tous les mois. Certaines personnes préfèrent investir tous les trimestres. Mais je pense qu’investir l’argent tous les mois après avoir reçu son salaire est la meilleure façon de faire.

Choisir un courtier

À ce point, vous savez assez de choses et avez décidé de combien vous voulez investir, il est donc temps de commencer à investir pour de vrai.

Si vous allez investir dans des fonds de placement, vous n’avez pas besoin d’un courtier. Il vous faudra juste créer un compte dans l’institution financière que vous avez choisie.

Mais pour commencer à investir en bourse, il vous faut utiliser une société de courtage (un courtier pour faire court). Votre courtier est l’intermédiaire entre vous et la bourse. Contre des frais, le courtier va placer vos ordres en bourse. Sans un compte chez un courtier, vous ne pourrez pas acheter de parts de vos ETFs.

Chaque pays a plusieurs courtiers. La plupart des grandes banques sont aussi des courtiers. Néanmoins, les banques ne sont pas les meilleurs options pour le courtage. Elles sont beaucoup trop chères. On parle de différences en ordre de grandeur!

Par exemple, voulez acheter pour 2000 dollars de parts sur le New York Stock Exchange (NYSE) (bourse de New York). Chez PostFinance, cela va vous couter 35 dollars. Mais avec Interactive Brokers, vous allez payer 0.5 dollars. PostFinance est 70 fois plus cher que IB!

Meilleur courtier pour la Suisse
Interactive Brokers

Interactive Brokers est un excellent courtier en ligne, avec des frais incroyablement bas! Commencez à investir dans des compagnies américaines dès 0.50 USD!

En Europe, il y a deux bons courtiers disponibles:

  1. Interactive Brokers. Il s’agit d’un courtier nous venant des États-Unis avec plusieurs branches en Europe. Ils ont des prix excellents et donnent accès à beaucoup d’investissements.
  2. DEGIRO. C’est un courtier des Pays-Bas. Ils offrent également accès à un bon choix d’investissements avec des prix bas.

Je recommande IB plutôt que DEGIRO pour plusieurs raisons:

  • IB est encore moins cher que DEGIRO.
  • IB donne accès à plus d’instruments.
  • IB est beaucoup plus professionnel dans son exécution.
  • IB a une meilleure réputation.

Je recommande donc aux gens de commencer à investir avec Interactive Brokers.

Si vous voulez plus détail, j’ai un guide pour choisir entre DEGIRO et Interactive Brokers. Et également un guide pour plus de détails sur le meileur courtier de Suisse.

Faites votre première opération

Maintenant que vous avez pris toutes les décisions nécessaires, il est temps de faire votre premier investissement en Bourse.

Si vous utilisez un fond de placement, transférez vos fonds à votre institution financière et investissez-les dans le fond de votre choix.

Si vous utilisez des ETFs, transférez vos fonds à votre courtier et achetez des parts de l’ETF de votre choix.

Si vous utilisez Interactive Brokers, suivez mon guide pour acheter un ETF sur IB.

Félicitations, vous êtes maintenant un investisseur en bourse!

Continuez à investir

Commencer à investir en Bourse est une très bonne chose. Mais il vous faut continuer à le faire pour en faire une excellente chose. À partir de maintenant, il vous faut investir de façon régulière.

Je recommande d’investir tous les mois. Même si ce sont des petits montants, ils vont s’accumuler au fil du temps.

C’est ce que je fais chaque mois après avoir reçu mon salaire. Une fois que j’ai payé toutes mes factures, je transfère à Interactive Brokers tout ce qui dépasse mon fonds d’urgence. Et depuis-là, j’achète les parts de mon portefeuille.

Pour limiter vos coûts, vous pouvez acheter des parts d’un seul ETF par mois. Choisissez l’ETF qui est le moins balancé chaque mois.

Par exemple, disons que votre portefeuille ETF est composé à 60% de VT et à 40% de CHSPI. Si vous avez seulement 30% de CHSPI, vous achetez des parts de CHSPI ce mois-là. Mais si vous avez seulement 55% de VT, vous achetez de nouvelles parts de VT. C’est une façon simple et bon marché de garder votre portefeuille balancé.

Conclusion

Suivre toutes ces étapes vous aidera à commencer à investir en Bourse. Investir est une excellente façon de laisser votre argent travailler pour vous. Et cela va vous aider à combattre l’inflation.

Je me rends compte qu’il y a beaucoup d’étapes. Mais la plupart de celles-ci sont des petites étapes. Il n’y pas besoin de les faire toutes en un jour. Même si cela vous prend un mois de décider de tout, ça n’est pas un problème. Il ne faut pas prendre ses décisions à la légère.

Une fois que vous aurez développé une routine pour vos investissements, investir deviendra plus simple. Et une fois que vous aurez commencé à investir, vous allez commencer à voir les bénéfices. C’est génial quand votre portefeuille grandit tout seul sans avoir rien besoin de faire.

J’espère que ce guide vous aidera à commencer à investir en Bourse. S’il y a encore quelque chose qui n’est pas clair, faites-le-moi savoir dans les commentaires.

Si vous voulez commencer, vous pouvez en lire plus sur les meilleurs courtiers en Suisse.

Si vous trouvez cela trop compliqué, vous pouvez opter pour les Robo-Advisors à la place. Vous allez payer significativement plus de frais mais cela va grandement simplifier vos investissements. C’est à vous de choisir ce que vous préférez.

Mr. The Poor Swiss

Monsieur The Poor Swiss est l'auteur du blog thepoorswiss.com. En 2017, il s'est rendu compte qu'il était en train de tomber dans le piège de l'inflation de son mode de vie. Il a décidé de diminuer ses dépenses et d'augmenter ses revenus. Ce blog parle de son histoire et de ses trouvailles. En 2019, il épargne plus de 50% de ses revenus. Son but est de devenir financièrement indépendant. Vous pouvez envoyer un message à Monsieur The Poor Swiss.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *