Le meilleur portefeuille d’ETF pour la Suisse en 2022

Par Baptiste Wicht | Mis à jour: | Investir

(Information: certains des liens ci-dessous peuvent être des liens d'affiliation)

Avant d’investir sur le marché boursier, vous devez choisir un portefeuille. Si vous êtes en Suisse, vous investirez probablement dans des fonds indiciels via des Exchange Traded Funds (ETF). Pour cela, vous devrez choisir un bon portefeuille d’ETF pour un investisseur suisse.

Le choix d’un bon portefeuille est une décision importante. Vous devez investir dans un portefeuille avec de faibles frais, une grande diversification et de bons rendements. Et il faut faire attention à rester simple !

S’il existe de nombreux exemples de portefeuilles d’ETF pour les États-Unis, il y en a peu pour la Suisse. Il n’est donc pas trivial d’en choisir un.

Dans cet article, nous passons en revue les détails du choix d’un portefeuille d’ETF pour la Suisse. Et à la fin de l’article, je vous donne un exemple de ce que je pense être le meilleur portefeuille d’ETF pour la Suisse.

Choisir un portefeuille d’ETF pour la Suisse

Le choix d’un portefeuille d’ETF est une étape essentielle lorsqu’on investit sur le marché boursier. Vous devriez conserver le même portefeuille pendant très longtemps. Vous devez donc choisir avec soin.

Si vous vivez aux États-Unis, vous aurez vu des tonnes d’exemples de portefeuilles d’ETF. Mais si vous vivez en Suisse, vous n’en avez probablement pas vu beaucoup.

Et si vous vivez en Suisse ou en Europe, vous ne pouvez pas suivre aveuglément un portefeuille d’un autre pays. Nous ne pouvons pas comparer la Suisse avec les États-Unis. Notre marché boursier est 20 fois plus petit. Et dans certains autres pays, elle est encore plus petite que cela. Nous ne pouvons donc pas investir de la même manière.

Pour moi, le meilleur portefeuille ETF pour la Suisse comporte deux parties essentielles :

  1. Un ETF représentant l’ensemble du marché boursier mondial. Ou bien il détient deux ETF, un pour le monde développé et un pour les marchés émergents, mais pas plus de deux.
  2. Un ETF représentant le marché boursier domestique suisse. Cette partie de votre portefeuille est appelée votre biais d’origine.

Avec ces deux parties, vous pouvez avoir un portefeuille très diversifié mais très simple. Ce portefeuille est celui dans lequel j’investis et celui dans lequel je recommande aux gens d’investir.

Nous allons voir quelques éléments en détail avant de passer en revue les ETF qui constituent les meilleurs portefeuilles d’ETF pour la Suisse.

Biais domestique

Un bon portefeuille d’ETF pour la Suisse doit comporter quelques actions nationales. Cette allocation sera votre parti pris d’origine.

La principale raison de cette situation est liée à la monnaie. Le franc suisse étant une monnaie stable, les autres monnaies ont tendance à se déprécier par rapport au franc suisse. Si l’ensemble de votre portefeuille est en USD, vous risquez de perdre beaucoup de valeur. Il est donc utile d’avoir un ETF dans votre monnaie locale.

Bien sûr, vous pouvez détenir uniquement des actions suisses en francs suisses, et vous n’aurez pas ce problème. Mais n’avoir que des actions suisses n’est pas une bonne idée. Beaucoup d’entreprises suisses exportent vers d’autres pays. Cela signifie que leurs performances sont soumises aux échanges de devises.

Le marché boursier suisse est minuscule, environ 2,5% du marché boursier mondial. Alors, voulez-vous parier tout votre portefeuille sur 2,5 % du monde ?

Enfin, la performance du marché boursier suisse a été inférieure à celle du marché boursier mondial, historiquement. Ainsi, si vous n’investissez que dans des actions suisses, vous aurez besoin d’un portefeuille plus important pour supporter vos dépenses.

Un autre moyen de réduire le risque de change consiste à utiliser des ETF couverts en CHF. Mais la couverture de change est coûteuse et n’est généralement pas le meilleur outil pour les investissements à long terme.

Alors, combien devez-vous allouer à votre parti pris pour la maison ?

Je pense qu’entre 20 et 40 % devraient être alloués à un ETF sur les actions suisses. 10 %, c’est aussi probablement correct, mais tout ce qui est en dessous de 10 % ne fera pas une différence suffisante pour s’en préoccuper. 50 %, c’est sans doute bien aussi, mais vous faites un grand pari sur le marché boursier suisse avec une allocation aussi importante. C’est pourquoi une allocation raisonnable se situe entre 20 et 40 %.

Dans mon portefeuille ETF pour la Suisse, j’ai 20% d’actions suisses. Actuellement, je suis assez satisfait de cette situation. Je pourrais envisager de le faire passer à 25% à l’avenir, mais pas plus.

J’ai fait des simulations de retraite anticipée en Suisse avec des actions suisses. Si vous examinez les résultats, cela confirmera également le biais de 20 à 40 %.

Pour plus d’informations, je vous propose un article sur l’opportunité d’avoir un biais immobilier dans votre portefeuille.

Qu’en est-il des obligations ?

Malheureusement, les obligations suisses sont en territoire négatif depuis longtemps maintenant. Et compte tenu de la situation actuelle, je ne pense pas qu’ils deviendront positifs de sitôt.

Par conséquent, je pense que ce n’est pas une bonne idée d’investir dans des obligations suisses en ce moment. Vous ne devriez pas ajouter d’obligations suisses à votre portefeuille d’ETF pour la Suisse.

Si la situation s’améliore et que les obligations retrouvent un rendement de 1 % ou plus, elles peuvent redevenir intéressantes.

Qu’en est-il des obligations étrangères ?

Certaines personnes essaient d’investir dans des obligations étrangères à la place. Mais ce n’est pas une bonne idée. J’ai fait cette erreur moi-même. Le problème des obligations internationales est qu’elles font courir un risque de change supplémentaire à votre portefeuille.

Lorsque vous investissez dans des obligations, vous souhaitez qu’elles réduisent la volatilité de votre portefeuille. Vous voulez que vos obligations vous aident lorsque le marché boursier ne se porte pas bien. Mais si vous ajoutez à cela le risque de change, vous n’atteindrez pas cet objectif.

Ainsi, investir dans des obligations étrangères est une mauvaise alternative aux obligations suisses pour un portefeuille ETF pour la Suisse.

Alternatives aux obligations suisses

Il existe plusieurs solutions pour émuler les obligations :

  1. Allouez une partie de votre portefeuille suisse à des liquidités. Actuellement, les liquidités sont meilleures que les obligations. Bien sûr, ce n’est pas génial puisqu’il perd encore de la valeur à cause de l’inflation. Mais c’est toujours mieux que de perdre de l’argent avec des obligations suisses.
  2. Investissez dans votre deuxième pilier. La plupart des comptes du deuxième pilier offrent un taux d’intérêt d’environ 1%. Ce n’est pas génial, mais c’est bien mieux que de l’argent liquide. Et vous bénéficierez également de certains avantages fiscaux. Pour moi, c’est la meilleure alternative aux obligations suisses.
  3. Investir dans l’or. L’or a de meilleurs rendements que le deuxième pilier et le marché obligataire suisse. Et il y a d’excellents FNB d’or. Vous pouvez donc investir directement dans l’or dans votre portefeuille de FNB. Mais l’or n’est pas sans risque et peut parfois être très volatil.

De ces trois options, je préfère investir dans mon deuxième pilier. Mais le deuxième pilier présente trois limites. Premièrement, il est limité en ce sens que vous ne pouvez pas y investir un montant illimité. Deuxièmement, vous ne pourrez pas obtenir l’argent avant votre retraite. Par conséquent, il n’est pas idéal pour une retraite anticipée. En outre, vous ne pouvez bénéficier d’avantages fiscaux que si vous n’avez pas encore retiré de l’argent du deuxième pilier. Et sans avantages fiscaux, le deuxième pilier n’est pas génial.

Je vous recommande donc de commencer par votre deuxième pilier. Et ensuite, vous pouvez allouer une partie de votre portefeuille ETF pour la Suisse à l’or. Vous pouvez aussi augmenter un peu votre allocation de trésorerie jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise.

Comment choisir les ETFs

Pour chaque position de votre portefeuille, plusieurs choix s’offriront à vous. Il existe de nombreux FNB pour chaque indice boursier. Alors, comment choisir entre ces FNB ?

Il y a plusieurs choses que vous devez examiner :

  • Le Total Expense Ratio (TER) du fonds est le montant des frais que vous allez payer chaque année.
  • Le domicile du fonds est le pays d’où provient le FNB.
  • La taille du fonds. Vous souhaitez généralement des fonds de grande taille pour des écarts plus faibles et une plus grande liquidité. Mais ne prêtez pas trop d’attention aux détails. Un fonds gérant deux milliards de dollars n’est pas meilleur qu’un fonds gérant un seul milliard. En revanche, un fonds gérant 10 millions est moins attractif qu’un fonds gérant 200 millions.
  • La façon dont l’ETF réplique l’indice. Vous ne voulez investir que dans des fonds avec réplication physique.
  • La façon dont l’ETF gère les dividendes. Un fonds peut soit distribuer, soit accumuler des dividendes. En Suisse, vous paierez les mêmes impôts pour les deux, donc c’est surtout une question de préférence. Je préfère distribuer les fonds de manière à obtenir les liquidités une fois que j’en aurai besoin à la retraite. Et ces liquidités m’aideront également à procéder à un rééquilibrage.

Une excellente ressource pour trouver et comparer les FNB est justetf.com. Ils disposent d’une liste exhaustive d’ETF, et vous pouvez comparer les informations sur différents ETF de manière très pratique.

Pour plus de détails sur ce processus, je vous propose un article sur le choix et la comparaison des ETF.

Le meilleur portefeuille d’ETF pour la Suisse

Nous avons maintenant couvert les aspects les plus importants de la conception d’un portefeuille d’ETF. Ainsi, nous pouvons enfin passer en revue les détails des ETFs.

Gardez à l’esprit qu’il ne s’agit que d’un exemple, qui ne reflète que ma façon d’investir. Par conséquent, ce portefeuille peut ne pas être le meilleur portefeuille ETF pour la Suisse pour tout le monde. Et n’oubliez pas que je ne suis pas un conseiller personnel et que vous devez quand même faire vos recherches et ne pas vous contenter de copier ce que je fais.

Voici ce que je considère être le meilleur portefeuille d’ETF pour la Suisse :

  • 80% FNB Monde
  • 20% ETF d’actions suisses

Ce portefeuille est extrêmement simple et très diversifié. Comme je l’ai dit, les pourcentages peuvent varier. Une fourchette de 20 à 40 % d’actions suisses est un bon indicateur. Vous pouvez donc choisir 25/75 ou 60/40, par exemple. Entre 20 et 40 %, c’est parfait. L’ajout d’actions suisses réduira votre risque de change mais réduira vos rendements.

Maintenant, nous pouvons nous pencher sur les ETFs. Le choix de l’un d’eux dépendra de votre accès ou non à l’ETF américain.

Portefeuille de FNB avec des FNB américains

Si vous avez accès aux FNB américains, par exemple avec Interactive Brokers, je vous recommande les FNB suivants :

  • Vanguard Total World (VT) pour le FNB mondial avec un TFE de 0,08%.
  • iShares Core SPI (CHSPI) pour l’ETF sur les actions suisses avec un TER de 0,10%.

Avec ce portefeuille, vous aurez des frais très bas et une grande diversification. Vous avez également l’avantage d’économiser 15% des dividendes américains sur le VT. L’épargne sur les dividendes fera une différence significative par rapport à l’autre portefeuille. Il s’agit d’une optimisation supplémentaire que vous pouvez apporter à votre portefeuille. Mais dans l’ensemble, cela ne changera pas tout.

Par exemple, avec mon allocation de 20% aux actions suisses, cela donnerait ce portefeuille ETF pour la Suisse :

  • 80% Vanguard Total World (VT)
  • 20% iShares Core SPI (CHSPI)

Ce portefeuille est le portefeuille actuel dans lequel j’investis.

Si vous vous demandez pourquoi je parle de FNB américains, voici pourquoi les FNB américains sont excellents.

Portefeuille de FNB sans les FNB américains

Si vous n’avez pas accès aux FNB américains, je vous recommande les FNB suivants :

  • Vanguard FTSE All-World UCITS ETF Distributing (VWRL) avec un TER de 0.22%.
  • iShares Core SPI (CHSPI) pour l’ETF sur les actions suisses avec un TER de 0,10%.

Avec mon allocation de 20 % d’actions suisses, cela donnerait.. :

  • 80% VWRL
  • 20% CHSPI

Ce portefeuille serait celui que j’utiliserais si je n’investissais pas dans les FNB américains. Si vous voulez être moins cher, vous pouvez choisir un ETF pour le monde développé et un ETF pour les marchés émergents. De cette façon, vous pouvez économiser un peu sur le TER. Mais je préfère n’avoir que deux ETF, même si les frais sont légèrement plus élevés.

Ce portefeuille présente deux inconvénients par rapport à celui composé de FNB américains :

  • Le TER est environ deux fois plus cher.
  • Vous perdrez 15 % des dividendes américains car vous ne profiterez pas de la convention fiscale de double imposition puisque les fonds ne se trouvent pas aux États-Unis. Cette différence est plus significative que la première. Mais cette différence est souvent ignorée par de nombreux investisseurs.

Si vous le pouvez, vous devriez probablement investir dans des FNB américains. Mais je veux insister sur quelque chose que beaucoup d’élitistes ne vous diront pas : Investir dans un bon portefeuille est bien plus important qu’investir dans un portefeuille parfait!

Si votre courtier ne vous donne pas accès aux ETF américains et que vous ne voulez pas changer, alors allez-y et investissez avec des ETF européens !

Conclusion

Vous devriez maintenant avoir une bonne idée des ETF dont vous avez besoin en tant qu’investisseur suisse. Vous pouvez maintenant décider de votre portefeuille d’ETF pour la Suisse.

Les portefeuilles de FNB présentés dans cet article ne sont que des exemples de ce que je recommande. Bien entendu, ce portefeuille n’est peut-être pas le meilleur portefeuille de FNB pour tout le monde. Mais vous devriez maintenant en savoir suffisamment pour pouvoir faire vos recherches et décider par vous-même dans quel portefeuille d’ETF vous souhaitez investir.

Et n’oubliez pas : il est plus important d’investir dans un bon portefeuille que dans le meilleur. Si vous mettez des années à choisir le meilleur portefeuille et que vous tardez à investir, vous perdez certaines opportunités. Il est préférable de commencer avec un bon portefeuille, que vous pourrez affiner au fil des ans.

Bien entendu, vous devrez disposer d’un compte de courtier pour investir dans votre portefeuille d’ETF. Si vous n’avez pas encore de courtier, voici un guide pour choisir le meilleur compte de courtage pour la Suisse.

Si vous voulez mieux contrôler votre portefeuille, je vous propose un guide sur la création d’un portefeuille d’ETF à partir de zéro.

Que pensez-vous de ce portefeuille ETF pour la Suisse ? Comment se présente votre portefeuille ?

Baptiste Wicht est l'auteur du blog thepoorswiss.com. En 2017, il s'est rendu compte qu'il était en train de tomber dans le piège de l'inflation de son mode de vie. Il a décidé de diminuer ses dépenses et d'augmenter ses revenus. Ce blog parle de son histoire et de ses trouvailles. En 2019, il épargne plus de 50% de ses revenus. Son but est de devenir financièrement indépendant. Vous pouvez envoyer un message à Monsieur The Poor Swiss.

44 thoughts on “Le meilleur portefeuille d’ETF pour la Suisse en 2022”

  1. Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre article et l’ensemble des conseils & analyses publiés sur votre site.

    Si vous investissez depuis plusieurs années sur des ETFs tels que CHSPI et VT, quel est votre retour d’expérience par rapport à ces derniers ?

    Est-ce que d’investir sur un ETF tel que VOO (ou SPY – aux frais toutefois plus élevés) basé sur le S&P 500 ne serait-il pas un meilleur investissement que le VT ?

    Les performances de ces ETFs, notamment sur les 5 dernières, est en effet drastiquement différente : 24.48% pour le VT et 60.01% pour le VOO (et 19.01% pour le CHSPI).

    Et comparant les performances du VT au VOO, on constate que lorsque le S&P 500 baisse ou augmente, le VT en fait de même. Seule la volatilité diffère.

    Etant donné la prédominance (actuelle) du marché américain sur la bourse mondiale, et la force des intérêts composés, est-ce que d’investir sur un ETF mondial tel que le VT afin de se diversifier un maximum en vaut réellement son prix ?

    Anthony

    1. Bonjour Anthony,

      Alors effectivement, VOO a des meilleures performances historiques que VT. Mais ça ne veut pas dire que c’est un meilleur ETF.
      VT est beaucoup plus diversifié internationalement. VOO est uniquement aux US.

      On ne peut pas comparer uniquemetn les performances historiques. VGT ou QQQ sont encore bien meilleurs que VOO et beaucoup moins diversifiés.

      Personellement, je pense que ça en vaut le prix oui. Mais c’est à chacun de choisir son gout du risque.

  2. Bonjour,
    merci pour votre article. Je ne m’y connais pas du tout en investissement mais je voudrais commencer car je crois que c’est plus avantageux que de mettre mon argent dans un compte épargne à la banque. J’ai commencé mon enregistrement et IB me demande si je veux investir dans la cryptomonaies, vous n’en parlez dans votre article, quel est votre avis sur le sujet? est-ce une bonne idée ou est-ce trop risqué?
    merci

    1. Bonjour,

      Je pense que les cryptomonnaies ne sont pas un investissement, mais une spéculation pure. Je ne les recommande pas, en tout cas pas une part importante d’un portefeuillle.
      IB ne permet pas d’investir dans les crpyptomonnaies pour les investisseurs Suisses.

      1. Merci beaucoup,
        j’avais une deuxième question. Vous parlez de deuxième pillier mais pourquoi investir dans le deuxième plutôt que de se partir un troisième pillier. Je n’ai pas encore commencé mon troisième pillier et ne savais pas que je pouvais ajouter à mon deuxième donc je ne sais pas trop quelle option prendre pour avoir une partie sécurisée.
        Merci
        Mélissa

        1. Bonjour Melissa

          Je conseille de commencer avec le troisième pilier, il est presque toujours intéressant de contribuer au maximum.
          Contribuer à son second pilier est vraiment uniquement intéresant si vous payez vraiment beaucoup d’impôts.

          1. Bonjour Baptiste
            Merci pour les précisions. Je commencerai donc par le troisième pilier.

  3. Bonjour,
    Je me pose la question du prix du depot pour VT et CHSPI
    La banque que j’utilise c’est :
    pour VT 0.4% de frais depot/an
    pour CHSPI 0.3% de frais depot/an
    Est-ce acceptable ?

    1. Bonjour Christophe,

      C’est définitivement cher. 0.4% de dépot pour VT, c’est assez énorme quand on pense que VT lui-même ne coute que 0.08%.
      Personnellement, je ne paierais pas ces frais.

  4. Bonjour,
    Je vous félicite pour votre blog qui est fantastique. C’est une mine d’informations très précieuses.
    J’habite en Suisse, et je trouve très utiles vos conseils pour choisir des ETF. Il y a beaucoup d’infos sur des sites français (qui traitent aussi de la fiscalité concernant les actions) mais très peu en Suisse.
    Je suis aussi chez Interactive Brokers et c’est vrai que c’est un bon courtier. Je possède quelques actions et je m’intéresse depuis peu aux ETFs. Vos écrits m’ont bien aidé, merci.
    J’aurais quelques questions à vous poser svp : ) Dans votre article du mois de novembre « Le meilleur portefeuille ETF en Suisse pour 2022 » vous parlez de deux ETFs que vous possédez :
    -Vanguard Total World (VT) pour l’ETF global avec un TER de 0.08%
    J’ai cherché et j’en ai trouvé plusieurs sur IBKR (les dénominations ne sont pas identiques à celle de justETF me semble-t-il) mais un me semble plus proche :
    >Est-ce bien celui qui s’appelle
    VANGUARD TOT WORLD STK ETF (VT ARKA) ??
    Et le deuxième
    -iShares Core SPI (CHSPI) pour l’ETF Suisse avec un TER de 0.10%
    >Est-ce bien celui-ci ?
    iShares Core Spi Ch (CHSPI EBS)
    J’aurais encore une autre question à vous poser svp et c’est concernant la fiscalité, eh oui c’est un point très important.
    En tapant sur google :
    dividende.ch domicile fiscal des etf
    Au point « En résumé » pour des raisons fiscales, l’auteur déconseille aux investisseurs suisses d’investir dans est ETF domiciliés dans d’autres pays que la Suisse, l’Irlande et le Luxembourg.
    Partagez-vous son opinion ? Je ne sais pas trop quoi pensez de cela.
    Je me réjouis beaucoup de vous lire et vous souhaite une bonne fin de semaine.
    Meilleures salutations.

    1. Bonjour,

      Merci :)

      D’après le nom que vous me donnez, ça me semble juste. Cette ETF doit être en USD and sur la bourse NYSE Arca.
      Et le second, ça me semble juste également car EBS est le réseau pour les ETFs suisse.

      Concernant l’article cité, l’auteur a tort pour les ETFs américains. C’est vrai que ceux-ci retiennent par défaut 30% des dividendes. Mais avec un formulaire W8-BEN, on peut faire descendre ça à 15%. En plus de cela, on peut récupérer ces 15% avec les impots.
      Par contre, c’est vrai que pour un ETF qui investit dans des actions Suisses, il vaut mieux prendre un ETF Suisse.

  5. Bonjour,

    Tout d’abord bonne année et merci pour votre blog que je suis depuis qulques mois et qui m’aide bien à avancer avec mes invetissments. J’ai acheté mes premiers ETF il y a qulques jours, pour l’instant tout est en baisse depui mon achat ce qui ne me soucie pas trop car je vise de toute manière le long terme. Du coup ma question serait: est-ce qu’il y a un bon moment pour achter un ETF et si oui comment savoir que c’est le bon moment? Merci!

    1. Bonjour Sébastien,

      Il est malheureusement impossible de savoir quel jour serait meilleur qu’un autre. Du coup, il faut effectivement éviter d’y penser. Après quelques mois, ça va se stabiliser entre les bons et les mauvais mois et après quelques années, ça n’aura plus d’importance.
      Personellement, le jour ou je reçois mon salaire, je fais le transfert vers IB et dès que c’est arrivé sur IB, je place mes ordres d’achats. En le faisant chaque mois environ le même jour, j’évite de réfléchir.

  6. Bonjour,

    Que pensez-vous du porte feuille suivant:
    40% VT
    20% Nasdaq ETF
    20% CHSPI
    20% métaux précieux ou or

    Je ne sais pas s’il est nécessaire de combiner le Nasdaq avec le VT ? Au niveau des matières premières que me conseillez-vous ? Plutôt métaux précieux ou seulement l’or ?

    Au niveau des impôts, nous récupérons l’IA par la suite sur les dividendes ?

    Merci pour vos articles de qualité !

    1. Hi Diogo,

      Ca me semble raisonnable. Par contre, j’utiliserais S&P 500 à la place du Nasdaq pour avoir un peu plus d’entreprises. Dans les cas, ça vous dit que vous faites le pair que les USA vont faire mieux que le reste du monde.
      Pour ce qui est métaux précieux, je conseille plutôt l’or, même si je ne suis pas du tout un expert. 20% en or est un grosse allocation déjà.

      L’impot anticipé sera récupéré oui lorsque vous ferez votre déclaration d’impot.

    1. Bonjour,

      Avec SQ, certains ETFs (ETF Leaders) sont moins cher que les actions et les autres coûtent le même prix que les actions, donc relativement bon marchés si on compare avec les courtiers Suisses, mais chers si on compare avec IB.

Laisser un commentaire

Your comment may not appear instantly since it has to go through moderation. Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont indiqués avec *