Indices boursiers suisses – SMI, SPI et SLI

Par Baptiste Wicht | Mis à jour: | Investir, Suisse

(Information: certains des liens ci-dessous peuvent être des liens d'affiliation)

Même sur le petit marché boursier suisse, il existe de nombreux indices boursiers suisses.

En effet, la Bourse suisse est petite (environ 2% de la capitalisation mondiale). Mais il est considéré comme assez stable. Par conséquent, l’intérêt pour ce marché boursier est bien plus important que la faible capitalisation boursière ne le laisse penser.

Si vous êtes un investisseur suisse, vous voudrez probablement investir dans l’un de ces indices. Il est donc essentiel de connaître ces différents indices de la Bourse suisse pour choisir le meilleur pour votre portefeuille.

Dans cet article, je passe en revue tous les indices de la Bourse suisse. Si vous préférez les visuels aux textes, allez à la fin et découvrez une infographie utile que j’ai réalisée pour les différents indices boursiers suisses.

Le marché boursier suisse

En Suisse, nous avons deux bourses différentes :

  1. La SIX Stock Exchange, anciennement SWX Stock Exchange, fondée en 1850.
  2. La Bourse BX, anciennement Bourse de Berne, fondée en 1880

Le premier est beaucoup plus grand et plus connu que le second. Il est intéressant de noter que plusieurs bourses (celles de Bâle, Genève et Zurich) ont fusionné au sein de SIX en 1995. La Bourse de Berne (BX) avait également la possibilité de fusionner. Mais ils ont décidé de ne pas participer à la fusion.

Il y a environ 270 actions dans l’ensemble de la bourse SIX. Si l’on compare ce chiffre aux quelque 2800 actions de la Bourse de New York (NYSE), cela montre que la Suisse est petite !

Un autre fait intéressant concernant la SIX Stock Exchange est qu’il s’agit de la première bourse au monde à disposer d’un système entièrement automatisé pour la négociation et la compensation. Ce système est plutôt cool pour un si petit échange !

Dans cet article, nous nous concentrerons sur la bourse SIX, car presque tout le monde négocie des titres suisses sur cette bourse. Par conséquent, les indices de la bourse suisse présentés dans cet article ne concernent que la bourse SIX.

Je me concentrerai principalement sur les indices officiels de la bourse suisse fournis directement par SIX. C’est le SIX Group qui fournit les données de ces indices. Je présenterai également quelques autres indices, mais je pense qu’il est plus judicieux d’investir dans les indices officiels lorsqu’il en existe.

Si vous souhaitez investir sur le marché boursier suisse, le meilleur moyen est d’investir dans un indice. De cette façon, vous répliquerez la performance de l’ensemble du marché suisse. Si vous souhaitez intégrer quelques actions suisses dans votre portefeuille d’ETF indiciels, vous avez l’embarras du choix.

Swiss Market Index (SMI)

L’indice boursier suisse le plus connu est le Swiss Market Index (SMI).

Il contient les actions de 20 des plus grandes entreprises suisses. La SIX Stock Exchange gère directement cet indice. SIX a introduit le SMI en 1988.

Pour être incluse dans l’indice, une entreprise doit remplir quelques conditions basées sur le volume de transactions et la liquidité. Et ensuite, à partir de cette liste, ils prennent les 20 plus grandes entreprises par capitalisation boursière. Toutefois, il s’agit généralement toujours des 20 plus grandes entreprises de l’ensemble de la Bourse suisse. SIX choisit les composants de l’indice une fois par an.

Avant 2007, l’indice comptait 25 entreprises. Par la suite, SIX a modifié l’indice pour le ramener à 20 sociétés seulement et a supprimé les sociétés données de l’indice.

Bien qu’il ne compte que 20 entreprises, le SMI représente environ 80 % de l’ensemble de la Bourse suisse. Il y a peu de sociétés géantes en Suisse, telles que Nestlé, Roche et Novartis. Ces entreprises éclipsent la plupart des autres entreprises.

Au départ, l’indice était entièrement pondéré en fonction de la capitalisation boursière. Toutefois, en 2017, SIX a ajouté une nouvelle règle à l’indice. Aucune entreprise ne peut représenter plus de 18 % de l’indice. J’ai déjà parlé des trois géants. En termes de capitalisation boursière, ils représentent plus de 60% de l’indice.

C’est pourquoi SIX a introduit cette pondération plafonnée afin de réduire leur impact sur l’indice à 18% maximum chacun. SIX actualise les pondérations tous les trimestres.

La plus grande entreprise de l’indice est Nestlé. Elle est presque au même niveau que Roche en raison de la règle des 18 %.

Si nous voulons investir dans l’indice, nous devons choisir un Exchange Traded Fund (ETF). Il existe deux principaux FNB pour l’indice SMI :

  • iShares SMI : 2,1 milliards d’euros d’actifs et un TER de 0,35%.
  • UBS SMI A-Dis : 1,7 milliard d’euros d’actifs et un TER de 0,21%.

Parmi ces deux, j’investirais dans l’ETF UBS SMI. Il est un peu plus petit, mais pas trop, et TER est environ 40% moins cher ! Je ne sais pas pourquoi le FNB iShares a un TFE aussi important. Ils ont beaucoup de fonds qui sont beaucoup moins chers que ça.

Swiss Performance Index (SPI)

Le Swiss Performance Index (SPI) est probablement le deuxième indice boursier suisse le plus utilisé. Et le SPI est l’indice que je recommande à la plupart des investisseurs suisses.

Il contient environ 230 actions, soit presque toutes les actions de l’ensemble du marché. Il n’y a que deux règles pour être inclus dans l’IPS :

  • Au moins 20% des actions du flottant. Cette règle signifie qu’au moins 20 % des actions doivent être accessibles au public.
  • Pas une société d’investissement.

SIX choisit les composants de l’indice chaque trimestre. SIX a introduit l’indice SPI en 1987, un an avant le SMI.

La plus grande entreprise est une fois de plus Nestlé, avec une avance significative sur les deux autres, Roche et Novartis. Ces trois entreprises représentent 50 % du marché.

Examinons les FNB disponibles pour l’ensemble du SPI :

  • ComStage SPI TR UCITS : 10 millions CHF d’actifs et un TER de 0,40%.
  • iShares Core SPI (CHSPI). 1415 millions de CHF d’actifs et un TER de 0,10%.
  • UBS ETF SPI A-dis : 766 millions de CHF d’actifs et un TER de 0,17%.

Entre ces trois FNB, le choix devrait être évident. L’ETF iShares Core SPI est le plus grand et le moins cher des trois ETF. Le FNB UBS n’est pas mauvais mais un peu trop cher. Je ne vois pas pourquoi on voudrait investir dans le FNB ComStage. Il est à la fois trop petit et trop coûteux.

Swiss Market Index Mid (SMIM)

Le SMI MID (SMIM) est un indice qui contient les 30 plus grandes entreprises de l’indice de la bourse suisse qui ne font pas partie de l’indice SMI.

Si vous prenez les 50 plus grandes entreprises du SPI, vous pouvez placer les 20 plus grandes dans le SMI et les 30 autres dans le SMIM. Si vous considérez ces 50 entreprises ensemble, vous obtenez l’indice SMI Expanded. Étant donné qu’il n’y a pas d’ETF disponible pour le SMI Expanded, je ne l’aborderai pas en détail.

SIX gère cet indice de la même manière que celui du SMI. Ils mettent à jour l’indice une fois par an. En revanche, le poids d’une entreprise n’est pas plafonné. Un maximum est inutile puisque la plus grande entreprise représente moins de 10% de l’indice.

SIX a rendu cet indice disponible en 2004, mais sa référence de prix date de 1999. Il s’agit d’un indice beaucoup plus récent que le SMI.

Cette fois, la plus grande entreprise est Partners Group Holding AG, une entreprise du secteur financier.

J’ai trouvé deux ETFs pour cet indice :

  • iShares SMIM. 1289 millions de CHF d’actifs et un TER de 0,45%.
  • UBS ETF SMIM. 864 millions de CHF d’actifs et un TER de 0,28%.

Ce cas est un autre exemple où le FNB iShares est beaucoup plus cher que celui d’UBS pour une raison obscure. Ici, j’investirais dans l’ETF UBS.

Swiss Leader Index (SLI)

Le Swiss Leader Index (SLI) est une alternative au SMI.

L’indice SLI comprend les 20 entreprises du SMI et les dix plus grandes entreprises du SMIM. En termes simples, le SLI est l’indice représentant les 30 plus grandes entreprises de la Bourse suisse. Le SLI est assez récent. Il n’a été introduit qu’en 2007. Mais par souci de cohérence, sa tarification a été normalisée pour revenir à 1999.

Non seulement cet indice compte dix actions de plus que le SMI, mais il y a aussi une autre grande différence. Ils fixent une limite supérieure stricte au poids de chaque entreprise. Les quatre plus grandes entreprises ont un maximum de 9%. Et les 26 autres entreprises ont une limite de 4,5 %. C’est la seule fois que j’ai vu des limites comme ça ! SIX a introduit cette règle spéciale pour réduire le poids des trois géants suisses. Je pense que cette règle rend cet indice trop compliqué.

En tant qu’indice boursier suisse, je préfère la simplicité du SMI. Mais si vous voulez réduire l’allocation des entreprises géantes, cela pourrait avoir du sens.

Logiquement, la plus grande entreprise de l’indice est Nestlé. Mais cette fois, la pondération est inférieure à 9%.

Il y a trois FNB disponibles pour l’indice SLI :

  • iShares SLI : 405 millions de CHF d’actifs et 0,35% de TER
  • UBS ETF SLI : 327 millions de CHF d’actifs et 0,21% de TER
  • Xtrackers SLI UCITS : 32 millions de CHF et un TER de 0,35%.

Compte tenu de la taille presque identique et du TER inférieur, je choisirais le FNB UBS SLI et non le FNB iShares SLI. Le fonds Xtrackers SLI est tout simplement trop petit à mon goût. Et le TER de 0,35% est trop élevé pour moi.

Autres indices SPI

Il existe également quelques autres indices boursiers suisses de la famille SPI.

Nous pouvons commencer par l’indice SPI Large. Cet indice comprend les 20 plus grandes entreprises du SPI avec la même règle que le SMI. SIX a supprimé cet indice lorsqu’elle a réduit le nombre d’actions du SMI de 30 à 20. Par conséquent, le SPI Large est désormais entièrement équivalent au SMI.

Depuis qu’ils ont modifié les pondérations du SMI en 2017 pour les porter à un maximum de 18 % par entreprise, ils ont introduit l’indice SPI 20. Le SPI 20 est l’équivalent de ce qu’était le SMI avant 2017. Le SMI et le SPI 20 contiennent la même liste d’actions. Mais le SPI 20 n’a pas de limite supérieure pour le poids d’une entreprise.

Nous pouvons répartir le reste du SPI entre le SPI Mid Index et le SPI Small Index. L’indice SPI Mid compte 80 sociétés. Il s’agit des 80 plus grandes sociétés du SPI qui ne font pas partie du SPI Large. L’indice SPI Small contient toutes les sociétés qui ne sont pas dans le SPI Large et le SPI Mid.

Enfin, il existe un autre indice. Les indices SPI Mid et SPI Small forment ensemble l’indice SPI Extra. Une autre façon de le dire est que SPI Extra est tout SPI mais SPI Large.

Parmi ces indices, seul l’indice SPI Mid a un ETF disponible : UBS SPI Mid A-Dis, avec 159 millions de CHF d’actifs sous gestion et un TER de 0,29%. Dans l’ensemble, les investisseurs devraient s’en tenir aux principaux indices.

Visualisation des indices boursiers suisses

Comme la plupart des indices de la Bourse suisse sont liés entre eux, et que certains sont simplement une combinaison d’autres indices, nous pouvons les visualiser assez bien. Cela aura probablement un sens pour les lecteurs visuels. Comme je n’ai pas trouvé d’infographie récente dont l’utilisation soit gratuite, j’ai décidé de la réaliser moi-même.

Je suis assez satisfait du résultat. Ce n’est probablement pas grand-chose pour vous. Mais je suis nulle pour les tâches graphiques. Sans plus attendre, voici mon infographie fantaisiste :

Infographie sur les indices boursiers suisses
Infographie sur les indices boursiers suisses

Je pense qu’il est simple de visualiser les différents indices à l’aide de cette infographie. Vous pouvez voir la taille des index, et vous pouvez également voir les relations entre les différents index.

Si vous souhaitez réutiliser cette infographie, n’hésitez pas, mais je vous demande de citer cet article comme source.

Que pensez-vous de mon infographie pas si fantaisiste que ça ?

Indices d’autres fournisseurs

J’ai d’abord passé en revue toutes les familles SPI, SMI et SLI, car elles sont fournies directement par la bourse SIX. Pour moi, il est plus logique d’avoir un indice qui provient du même pays que les actions elles-mêmes. Je ne vais donc pas entrer dans les détails de tous ces indices. Mais il est bon de savoir que les indices SIX ne sont pas les seuls à exister.

Le premier indice à considérer est le Dow Jones Switzerland Titans 30. Un nom cool, non ? Cet indice contient les 30 sociétés les plus importantes et les plus liquides de l’indice de la Bourse suisse. Cet indice est presque identique à l’indice SLI, mais sans la limite supérieure des poids. Je préférerais utiliser le SLI au lieu de ce fait, même si son nom sonne moins cool !

Un autre est l’indice NASDAQ Alphadex Switzerland. Celui-là est vraiment bizarre. Il ne contient que 41 entreprises. Au lieu d’utiliser une simple pondération de la capitalisation boursière, elle utilise la méthodologie Alphadex. L’idée est qu’ils essaient de battre le marché en utilisant une sélection plus intelligente au lieu de répliquer la performance du marché. Pour cette seule raison, je n’investirais pas dans cet indice. Nous savons que nous ne pouvons pas battre le marché à long terme.

MSCI propose plusieurs indices pour la Suisse :

  • MSCI Suisse. Il suit les 38 plus grandes entreprises de la Bourse suisse.
  • MSCI Suisse 20/35. Il est identique au précédent, sauf que le stock le plus important est limité à 35%. De plus, toutes les autres entreprises sont limitées à 20 de l’indice.
  • MSCI Suisse IMI. Il contient les 118 plus grandes entreprises de la Bourse suisse.

Et MSCI dispose de versions couvertes en devises de tous ces indices. La couverture donne lieu à de nombreux ETF et indices disponibles.

Je n’aime pas beaucoup tous ces indices. Ils n’offrent aucun avantage par rapport aux indices de SIX. Et certains sont simplement identiques aux indices SIX existants. De plus, il n’y a pas beaucoup de FNB disponibles pour ces indices. Il est donc difficile d’investir dans ces indices. Mais bien sûr, comme d’habitude, n’hésitez pas à choisir l’indice qui vous convient le mieux !

Les meilleurs indices boursiers et ETF suisses

Si vous voulez investir dans des actions suisses, vous devez choisir un indice boursier suisse. Celui que vous choisirez dépendra de vos besoins.

Si vous souhaitez investir dans l’ensemble du marché boursier suisse, le meilleur indice est le Swiss Performance Index (SPI). Il s’agit de l’indice le plus diversifié de la Bourse suisse avec 270 entreprises. Et le meilleur ETF pour l’indice SPI est l’ETF CHSPI de iShares. Cet ETF a un TER de 0,1% et gère 1,5 milliards de CHF d’actifs.

Maintenant, si vous n’aimez pas le fait que trois sociétés géantes (Nestlé, Roche et Novartis) dominent l’indice SPI, vous pouvez opter pour autre chose. Dans ce cas, la meilleure option est d’opter pour l’indice SLI qui prévoit des plafonds pour les grandes entreprises. Et le meilleur ETF pour l’indice SLI est l’UBS SLI ETF. Cet ETF a un TER de 0,21% et gère 520 millions de CHF.

Enfin, si vous souhaitez investir uniquement dans des entreprises de taille moyenne ou petite, vous avez également le choix entre les indices de la Bourse suisse. Pour les entreprises de taille moyenne, vous pouvez investir dans l’indice SMIM. Et pour les petites entreprises, vous pouvez investir dans le SPI Small.

Globalement,le meilleur indice de la Bourse suisse est l’indice SPI. La seule raison d’en utiliser un autre est de ne pas vouloir attribuer trop d’argent aux grandes entreprises. Dans ce cas, vous pouvez peser sur d’autres indices pour obtenir l’allocation que vous souhaitez. Mais je préfère faire confiance aux index plutôt que de créer les miens. En matière d’investissement, j’essaie toujours de rester simple.

Conclusion

Même pour la petite Bourse suisse, de nombreux indices boursiers sont disponibles.

Toutes les tailles d’entreprises sont présentes. Comme certains des index ont changé au cours de l’année, il y a aussi quelques doublons. Et comme il y a trois géants sur le marché boursier suisse (Nestlé, Novartis et Roche), ils ont dû procéder à des aménagements fantaisistes en limitant le poids de chaque entreprise pour obtenir une meilleure représentation d’un plus grand nombre de sociétés.

Pour moi, le meilleur indice boursier suisse est l’indice SPI. Le SPI est l’indice suisse que je recommande actuellement, et j’investis moi-même dans cet indice avec le iShares SPI ETF (CHSPI).

Globalement, certains indices sont plus judicieux que d’autres. Le SPI, le SMI et le SLI sont les indices qui ont le plus de sens. Si vous ne savez pas dans quoi investir, vous devriez probablement investir dans le SPI. Il s’agit de l’indice le plus large disponible. Et c’est aussi celui dont l’ETF est le moins cher.

Quant aux ETF de ces indices, il existe de bons ETF pour les plus importants d’entre eux. Cela se joue entre iShares et UBS. Parfois, les ETF d’UBS sont moins chers. Parfois, les FNB iShares sont moins chers. Pour chaque indice, il est nécessaire de choisir le meilleur ETF dans lequel investir.

Si vous ne savez pas comment choisir un indice, je vous propose un guide sur le choix du meilleur indice dans lequel investir.

Connaissez-vous d’autres indices boursiers suisses ? Investissez-vous dans l’un d’entre eux ?

Monsieur The Poor Swiss est l'auteur du blog thepoorswiss.com. En 2017, il s'est rendu compte qu'il était en train de tomber dans le piège de l'inflation de son mode de vie. Il a décidé de diminuer ses dépenses et d'augmenter ses revenus. Ce blog parle de son histoire et de ses trouvailles. En 2019, il épargne plus de 50% de ses revenus. Son but est de devenir financièrement indépendant. Vous pouvez envoyer un message à Monsieur The Poor Swiss.

2 thoughts on “Indices boursiers suisses – SMI, SPI et SLI”

  1. Un grand merci pour cette présentation très claire! Pour ceux qui souhaitent investir dans le SPI 20 ou le SPI Extra, j’ai découvert que Swisscanto proposait deux fonds indiciels (hélas pas d’ETF!) mais avec des TER tout à fait raisonnables (0.14% et 0.30% respectivement).

Laisser un commentaire

Your comment may not appear instantly since it has to go through moderation. Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont indiqués avec *