Findependent Review 2022 – Avantages et inconvénients

Par Baptiste Wicht | Mis à jour: | Investir

(Information: certains des liens ci-dessous peuvent être des liens d'affiliation)

Il semble qu’il n’y aura pas de pénurie de Robo-Advisors en Suisse de sitôt. Ces dernières années, il y a eu de plus en plus de nouveaux Robo-Advisor disponibles pour les investisseurs suisses.

Findependent est un Robo-Advisor récent. Ils n’ont commencé qu’en 2021. Mais ils présentent déjà des caractéristiques intéressantes. Cet examen couvrira tout ce qu’il y a à savoir sur Findependent, ses avantages et ses inconvénients.

Il est important de mentionner que Findependent n’est disponible qu’en allemand.

Findependent

Logo Findependent
Logo Findependent

Findependent a commencé à offrir ses services en 2021. Ils sont donc un ajout très récent aux Robo-advisors. Il s’agit d’un robot-conseiller suisse, fondé par un ancien employé de Neon, Matthias Bryner.

L’objectif de Findependent est de fournir un service simple et accessible à un grand nombre de personnes, pour investir leur argent sur le marché boursier à long terme. Ils veulent une solution numérique simple, comme Neon pour le système bancaire.

En outre, ils souhaitent également fournir un service abordable, de sorte que les frais sont très justes.

Bien que nouvelles, elles ont déjà attiré plus de 600 clients en septembre 2021 et connaissent une excellente croissance. En décembre 2021, ils ont même atteint 2000 clients ! C’est assez impressionnant. Ils veulent faire des bénéfices dans les quatre prochaines années.

Pour ouvrir un compte chez Findependent, il vous faut au moins 500 CHF. 500 CHF est un excellent minimum, le plus bas parmi les Robo-Advisor suisses. Et en dessous de 2000 CHF, votre compte sera moins cher (détails plus loin).

Seuls les résidents suisses âgés d’au moins 18 ans peuvent ouvrir un compte chez Findependent. En outre, ils ne doivent être soumis à l’impôt qu’en Suisse.

Comme mentionné dans l’introduction, Findependent n’est disponible qu’en allemand, ce qui rend son utilisation difficile pour de nombreuses personnes.

Stratégie d’investissement

Findependent a une stratégie d’investissement relativement standard, et utilise des ETF indiciels pour chacun de ses portefeuilles.

Ils proposent quatre stratégies différentes à leurs clients :

  • Attention : 40 % en actions, 48 % en obligations, 10 % en immobilier, 2 % en liquidités.
  • Équilibré : 60 % en actions, 28 % en obligations, 10 % en immobilier, 2 % en liquidités.
  • Brave : 80% en actions, 8% en obligations, 10% en immobilier, 2% en liquidités.
  • Preneur de risques : 98% en actions, 2% en liquidités

Ce sont de bonnes stratégies. Ce serait légèrement mieux si nous pouvions choisir la répartition des obligations et de l’immobilier. Par exemple, je préfère un bon portefeuille 80/20 plutôt qu’un 80/8 plus quelques biens immobiliers. Mais je ne pense pas que cela fera une différence très significative. Et le portefeuille composé à 98 % d’actions ne comporte pas d’allocation immobilière, ce qui est formidable.

J’aimerais qu’on puisse aller à 99% des actions. Dans l’idéal, nous aimerions avoir 100 % d’actions, mais aucun robot-conseiller ne le permet actuellement car ils ont besoin de liquidités pour payer les frais. Mais 98% en actions, c’est déjà excellent.

Lorsque vous ouvrez un compte, ils vous poseront les questions habituelles pour deviner votre capacité de risque. Avec ces informations, ils vous proposeront l’un des quatre portefeuilles. Mais vous pouvez choisir vous-même si vous n’êtes pas d’accord avec leurs recommandations.

Pour ces portefeuilles, Findependent utilise 9 fonds négociés en bourse (ETF). Tous les ETF qu’ils utilisent sont des ETF à réplication physique, ce qui est formidable. Et Findependent est très transparent et partage les FNB exacts qu’il utilise pour chacun de ses portefeuilles.

À titre d’exemple, examinons la composition du portefeuille composé à 98 % d’actions :

  • 29,4 % iShares Core SPI (TER 0,10 %)
  • 9,8% UBS SPI Mid(TER 0,25%)
  • 30,4 % iShares MSCI USA ESG (TER 0,07 %)
  • 12,7% iShares MSCI Europe ESG (TER 0,12%)
  • 4,9% iShares MSCI Japan ESG (TER 0,15%)
  • 10,8% iShares MSCI Emerging Markets ESG (TER 0,18%)

Même s’il pourrait être plus simple, ce portefeuille est assez solide. Les allocations sont judicieuses et les FNB utilisés sont relativement bon marché. Au total, le TFE de ce portefeuille est d’environ 0,12 %, ce qui est très raisonnable.

Cependant, vous avez peut-être vu qu’ils vous forcent à choisir les ETF ESG. ESG signifie Environnemental, Social et Gouvernance. Un ETF ESG est l’un des moyens d’investir durablement. Ce ne sont pas du tout de mauvais ETF. Si vous voulez investir de manière durable, Findependent est excellent.

Toutefois, j’aimerais que Findependent donne à ses utilisateurs le choix d’investir ou non dans les ETF ESG. Ces ETF ont un biais contre certaines entreprises, et nous ne savons pas si cela donnera de meilleurs résultats ou non. De plus, ces FNB sont plus chers que les FNB standard non ESG. Pour moi, un Robo-Advisor doit donc laisser ses clients choisir s’ils veulent ou non l’utiliser.

Maintenant, Findependent vous permet également de créer une stratégie personnalisée, et là, vous pouvez choisir les ETFs que vous voulez. Nous y reviendrons dans la section suivante.

Ce portefeuille a également un fort penchant pour la Suisse, avec près de 40 % d’investissements dans des actions suisses. Pour moi, c’est un parti pris trop important pour la plupart des gens, et j’aimerais que nous puissions le configurer.

Il est intéressant de noter que vous n’aurez accès à 5 ETF que si vous avez moins de 2000 CHF sur votre compte. Dans ce cas, vous n’aurez pas de marchés émergents, de Japon et de sociétés suisses à moyenne capitalisation dans votre portefeuille.

Findependent exécute les opérations de stock une fois par semaine. Ainsi, votre argent sera investi une fois par semaine et éventuellement rééquilibré une fois par semaine si nécessaire.

Portefeuille personnalisé

La deuxième option avec Findependent est de créer un portefeuille personnalisé. En cela, vous avez une grande liberté pour créer exactement ce que vous voulez. Bien sûr, il faut s’y connaître un peu pour avoir un portefeuille bien diversifié à long terme.

Pour créer votre portefeuille personnalisé, vous avez le choix entre une trentaine d’ETF. Ils proposent un choix intéressant d’ETF standard, d’ETF ESG et même d’ETF ISR. Ces FNB sont tous des FNB européens et sont généralement à faible coût.

Chaque ETF a un poids maximum, vous avez donc des limites. Mais ces limites ont du sens. Par exemple, vous ne pouvez pas investir plus de 50% dans l’indice SPI, ce qui est logique pour la diversification. En revanche, vous pouvez investir à 100% dans le VWRL, un ETF mondial.

Il est important de noter que les portefeuilles personnalisés ne sont disponibles qu’à partir de 5000 CHF. En dessous, vous devrez utiliser les portefeuilles Findependent.

Dans l’ensemble, j’aime leurs concepts de portefeuilles personnalisés. Il permet d’investir facilement dans les ETF.

Dépôts et retraits

Lorsque vous voulez commencer à investir, vous devez approvisionner votre compte.

Comme indiqué précédemment, vous devez disposer de 500 CHF sur votre compte pour commencer. Et en dessous de 2000 CHF, vous n’aurez accès qu’à un sous-ensemble d’ETF, mais vous aurez des frais moins élevés.

Actuellement, vous ne pouvez déposer de l’argent qu’en CHF, comme avec la plupart des Robo-advisors. Et vous devez déposer l’argent d’un compte à votre nom pour des raisons de sécurité.

Pour les retraits, le principe est le même, vous pouvez retirer de l’argent à tout moment mais uniquement sur un compte à votre nom. Les opérations ayant lieu une fois par semaine, vous devrez peut-être attendre une semaine pour retirer votre argent.

Droits d’inscription

Je le dis dans tous les commentaires : les frais d’investissement sont très importants. Si vous êtes un investisseur à long terme, vous devez minimiser les frais. Cela est particulièrement vrai si vous êtes un investisseur indiciel passif, où les frais sont le meilleur levier à votre disposition pour augmenter vos rendements à long terme.

Ceci étant dit, examinons les frais de Findependent.

Findependent prélève des frais de 0,44 % sur vos actifs, facturés trimestriellement. Ainsi, si vous avez 10’000 CHF chez eux, vous paierez 44 CHF par an.

En plus de cela, plusieurs frais ne sont pas inclus :

  • L’ETF coûte entre 0,12 % et 0,23 % par an.
  • Les frais de change de 0,50 % par conversion.
  • Les frais de bourse à environ 0.015% pour chaque transaction
  • Les droits de timbre de 0,15 % sur les titres étrangers et de 0,075 % sur les titres suisses.

Pour le portefeuille le plus agressif, cela donnera une commission de 0,56 % par an sur la base de vos actifs. Et en plus de cela, il y aura tous les autres frais qui dépendent du montant que vous investissez. Ce tarif de base est très bon.

En fonction de ce que vous investissez, ces frais peuvent rapidement s’additionner. Sur chaque investissement (et retrait) du portefeuille agressif, ils s’ajouteront à environ 0,38 %. Ce ne sont pas des frais négligeables, mais les frais de gestion sont beaucoup plus importants que les coûts ponctuels sur le long terme. Et certains coûts apparaîtront également au moment du rééquilibrage.

Il est intéressant de noter que les frais de 0,44% seront gratuits en dessous de 2000 CHF. Cette option d’investissement gratuite peut être excellente pour tester Findependent sans payer de frais élevés.

Est-ce sûr ?

Si vous souhaitez investir de l’argent en ligne, il est essentiel de vous assurer d’abord de sa sécurité.

En ce qui concerne la réglementation, nous pouvons constater que Findependent est bien réglementé en Suisse. En outre, ils sont membres de l’Association pour les normes des services financiers (VQF) et de l’Association pour l’amélioration de la qualité des services (AAS). Organisation sectorielle des gestionnaires d’actifs indépendants (BOVV). Ce sont des organismes de conformité importants qui garantissent que les conseillers financiers font un travail correct avec votre argent.

Findependent dépose votre argent et vos actions à Hypothekarbank Lenzburg (HBL), la même banque que celle utilisée par Neon. Avec cela, la protection des dépôts assurera vos liquidités jusqu’à 100’000 CHF. Et vos actions sont déposées à votre nom. Donc, en cas de faillite de Findependent et HBL, vous devriez pouvoir récupérer vos actions.

En ce qui concerne la sécurité technique, Findependent ne partage pas beaucoup d’informations sur son site web, malheureusement. J’aimerais qu’ils communiquent davantage à ce sujet. Par exemple, ils doivent indiquer s’ils fournissent un deuxième facteur d’authentification ou non.

Toutefois, un de leurs atouts est que vous ne pouvez déposer de l’argent que sur un compte à votre nom, ce qui renforce la sécurité.

Donc, dans l’ensemble, je dirais que Findependent est aussi sûr que les autres Robo-advisors suisses. Je souhaiterais simplement qu’ils partagent un peu plus d’informations sur leur site web concernant la sécurité technique.

Les pros de Findependent

Résumons les avantages de Findependent:

  • Bons frais de gestion et de garde ;
  • Très transparents sur leurs frais ;
  • Frais acceptés ;
  • Portefeuilles personnalisés ;
  • Vous pouvez commencer à investir avec un montant aussi bas que 500 CHF ;
  • Les frais de gestion et de garde sont supprimés en dessous de 2000 CHF ;
  • Vous ne pouvez retirer de l’argent que sur un compte à votre nom ;
  • Correctement réglementé ;

Findependent Cons

Résumons les inconvénients de Findependent:

  • Plate-forme très récente ;
  • Disponible uniquement en allemand ;
  • Disponible uniquement sur mobile : pas d’application web ;
  • Un fort penchant pour les actions suisses dans les portefeuilles par défaut ;
  • Service très récent ;
  • Aucune information sur la sécurité technique sur leur site web ;

Conclusion

Globalement, Findependent est un Robo-Advisor très intéressant. Ils ont une excellente stratégie d’investissement et des frais très justes. C’est également un bon moyen de commencer à travailler, car le montant minimum est très bas : 500 CHF (2000 CHF pour l’accès à tous les ETF).

Les portefeuilles par défaut investissent tous dans des ETF ESG. Si vous voulez plus de liberté, vous pouvez créer des portefeuilles d’ETF personnalisés dans lesquels vous pouvez choisir directement chaque ETF.

Et ils ont des frais de gestion très abordables de 0,44%. Cependant, cela fait de Findependent une excellente option pour investir de manière durable ou pour investir dans un portefeuille personnalisé d’ETF.

Toutefois, il est également important de mentionner qu’ils ne sont disponibles qu’en allemand, ce qui constitue un inconvénient. Ils sont aussi très récents, mais ils ont l’air d’un bon service.

Je dois préciser que je n’investis pas dans les Robo-Advisors. Au lieu de cela, j’investis directement avec un compte de courtier, ce qui est beaucoup moins cher et me permet une personnalisation beaucoup plus grande. Mais tout le monde ne veut pas prendre le temps d’investir lui-même, et c’est là que les robo-advisors sont intéressants.

Si vous souhaitez examiner d’autres solutions, je vous propose un article sur les robots-conseillers en Suisse.

Et vous ? Que pensez-vous de Findependent ?

Monsieur The Poor Swiss est l'auteur du blog thepoorswiss.com. En 2017, il s'est rendu compte qu'il était en train de tomber dans le piège de l'inflation de son mode de vie. Il a décidé de diminuer ses dépenses et d'augmenter ses revenus. Ce blog parle de son histoire et de ses trouvailles. En 2019, il épargne plus de 50% de ses revenus. Son but est de devenir financièrement indépendant. Vous pouvez envoyer un message à Monsieur The Poor Swiss.

Laisser un commentaire

Your comment may not appear instantly since it has to go through moderation. Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont indiqués avec *