Selma 3a Review 2022 – Robo-advisor troisième pilier

Par Baptiste Wicht | Mis à jour: | Investir, Retraite

(Information: certains des liens ci-dessous peuvent être des liens d'affiliation)

Le choix d’un excellent troisième pilier est très important. Vous allez investir dans ce compte pendant de nombreuses années à l’avenir. Récemment, la tendance est aux Robo-conseillers. Donc, maintenant il y a aussi des Robo-Advisors troisième pilier.

J’ai déjà parlé de Selma, le Robo-conseiller. Mais maintenant, je veux parler de leur offre du troisième pilier. Fin 2019, Selma a introduit l’offre de son troisième pilier.

Si vous avez déjà un compte avec Selma ou si vous aimez les Robo-advisors, cet article pourrait être intéressant pour vous !

Alors, comment se situe le compte Selma 3a par rapport aux autres troisièmes piliers disponibles en Suisse ? Découvrons-le !

Selma 3a

Selma 3a

Selma 3a est le premier troisième pilier a avoir été proposé par un Robo-Advisor. Il est possible d'allouer jusqu'à 97% en actions dans un portfolio passif bien diversifié

Selma est un robo-advisor populaire en Suisse. Ils proposent un compte d’investissement et choisissent des ETFs pour vous. Vous pouvez également accéder à un assistant financier virtuel personnel à partir de l’application.

Selma a commencé en 2016, mais ils n’ont ouvert leur compte Selma 3a qu’en novembre 2019. Le compte du troisième pilier résulte d’une collaboration avec la VZ Vorsorgestiftung, qui détiendra les fonds à votre nom. Si vous avez besoin d’un rafraîchissement sur les comptes de retraite, je dispose d’un guide complet sur le troisième pilier.

Si vous avez déjà un compte chez Selma, vous pouvez directement ouvrir un compte du troisième pilier à partir de leur application. De cette façon, vos deux comptes seront connectés. C’est un moyen simple de gérer vos investissements au même endroit.

Selma est disponible en français, anglais et allemand !

Si vous voulez plus de détails sur leur offre d’investissement, je vous propose une revue complète de Selma.

Stratégies d’investissement

Examinons en détail les stratégies d’investissement de Selma pour votre troisième pilier.

La stratégie d’investissement du troisième pilier est très différente de celle du compte par défaut. Selma 3a n’est pas un Robo-Advisor. Ils utilisent six profils pour les investissements :

  1. Profil 2 : 15% en actions
  2. Profil 3 : 25% en actions
  3. Profil 4 : 35% en actions
  4. Profil 5 : 45% en actions
  5. Profil 6 : 75% en actions
  6. Profil 7 : 97% en actions

Ce n’est pas une faute de frappe. Il n’y a pas de profil 1. C’est un peu bizarre, mais c’est un détail mineur.

Lorsque vous ouvrez votre compte, le Robo-conseiller vous pose des questions pour définir votre profil d’investisseur. En fonction de vos réponses, le service vous attribuera l’un des six profils que nous venons de voir. Après cela, ce n’est plus un Robo-advisor. Chaque profil est un portefeuille fixe.

Vous pouvez toujours passer de l’un à l’autre si vous le souhaitez ou si votre capacité de risque change. Et si votre profil de risque global change, Selma s’assurera que le profil de risque du troisième pilier a toujours un sens.

Une fois à la retraite, une bonne chose est que vous pouvez transférer vos ETF sur votre compte de placement principal. Vous n’aurez donc pas à les liquider. Cette caractéristique pourrait vous simplifier la vie à la retraite.

Toutes ces stratégies investissent entièrement dans des actions et des obligations. Seuls 2 ou 3 % de chaque stratégie sont conservés en espèces dans un fonds du marché monétaire, et le reste est investi dans diverses classes d’actifs fixes : actions, obligations, immobilier et métaux précieux.

Si l’on regarde mon profil préféré, celui qui comporte 97 % d’actions, on constate que la moitié des actions sont des actions suisses. Le reste est un mélange d’obligations suisses, d’obligations internationales et d’infimes pourcentages des autres catégories. Je pense que ce portefeuille pourrait être plus simple. 2 % investis dans l’or ne feront aucune différence à long terme.

Il est bon que ces stratégies investissent autant sur le marché. Le fait que l’allocation maximale aux actions soit de 97 % est également une bonne chose. C’est un grand avantage.

Les investissements sont effectués chaque semaine. C’est une excellente chose puisque vous ne devez attendre qu’une semaine pour que votre argent soit investi !

Dans l’ensemble, ils ont de bonnes stratégies d’investissement utilisant des FNB indiciels. Ces stratégies sont solides et bien diversifiées. L’allocation maximale aux actions est excellente. D’autre part, Selma 3a pourrait simplifier les portefeuilles pour éviter les pourcentages minuscules. Mais cela devrait être mineur à long terme.

Frais de Selma 3a

Lorsque vous investissez dans le troisième pilier, vous investissez à long terme. Vous devrez conserver votre argent sur le compte jusqu’à votre retraite. Il y a quelques exceptions, mais la plupart des gens le gardent généralement longtemps.

Ainsi, lorsque vous investissez à long terme, vous devez faire attention aux frais d’investissement! Examinons donc les frais de Selma 3a.

Les frais de base de Selma sont de 0,68% par an. Ces frais couvrent tous les coûts de Selma. Ils ont les mêmes frais pour le compte d’investissement principal que pour le compte du troisième pilier. La transparence de ces frais est grande : tous les comptes et toutes les stratégies ont les mêmes frais.

Ce qui est bien, c’est que ces frais diminuent avec vos avoirs. En effet, Selma dispose d’un système dégressif pour les frais :

  • En dessous de 50K CHF : 0,68% de frais par an
  • De 50K à 150K CHF : 0,55% de frais par an
  • A partir de 150K CHF : 0,47% de frais par an

Vous pouvez donc obtenir des frais moins élevés si vous disposez d’un troisième pilier important. Et encore mieux, tous vos avoirs avec Selma comptent pour cela. Ainsi, si vous avez un compte Robo-advisor chez Selma, il sera plus facile de réduire vos frais.

En plus de cela, vous devrez payer les frais des produits dans lesquels vous investissez. Ce sont les frais des ETF. Et ces frais dépendront de votre stratégie d’investissement. Avec Selma 3a, ces frais sont de 0,20% à 0,22% par an.

Ainsi, au total, vous paierez environ 0,90 % de frais par an. Comparé à certains comptes investis du troisième pilier, ce n’est pas si mal. Toutefois, cette solution est assez chère par rapport aux meilleurs comptes du troisième pilier en Suisse. Si vous avez plus de 150 000 CHF avec des frais, cela revient à environ 0,70 %, ce qui commence à devenir intéressant.

Ouvrir un compte Selma 3a

Selma 3a
Selma 3a

Ouvrir un compte du troisième pilier avec Selma est très facile.

Si vous avez déjà un compte, vous pouvez directement ouvrir un compte du troisième pilier à partir de votre compte. Sinon, vous devrez ouvrir un nouveau compte chez Selma.

L’ouverture d’un compte 3a est un processus simple. L’assistant Selma vous accompagnera dans toutes les étapes en vous posant directement des questions. C’est comme le bavardage, un processus bien fait et facile à suivre.

Sur la base de vos réponses lors du chat, Selma vous recommandera l’un des six profils, et vous aurez la possibilité de le modifier avant de commencer à investir.

Une bonne chose est que si vous avez votre compte d’investissement et vos actifs chez Selma, vous aurez une bonne vue d’ensemble de vos actifs. Et vos actifs du troisième pilier seront pris en compte par le Robo-advisor pour investir vos actifs principaux.

Actuellement, vous ne pouvez avoir qu’un seul compte du troisième pilier avec Selma. Je pense que cela va changer à l’avenir. Mais cela peut être un problème si vous êtes proche de la retraite. Le fait de disposer de plusieurs troisièmes piliers peut contribuer à réduire vos impôts.

Alternatives

Nous devons toujours comparer les services avec d’autres alternatives possibles. Commençons donc par comparer Selma 3a et Finpension 3a (le meilleur troisième pilier actuel).

Selma 3a vs Finpension 3a

Meilleur troisième pilier
Finpension 3a

Finpension 3a est le meilleur troisième pilier de Suisse!

Utilisez le code FEYKV5 pour une chance de gagner 6883 CHF in your troisième pilier*!

*(si vous déposez 1000 CHF dans les 12 premiers mois)

Le meilleur troisième pilier actuel en Suisse est Finpension 3a. Comparons donc Selma 3a et Finpension 3a.

Les stratégies d’investissement sont légèrement différentes. Globalement, les deux services investissent dans des fonds indiciels. Selma n’utilise que des ETFs indiciels, tandis que Finpension 3a utilise des fonds indiciels. Finpension utilise des fonds indiciels car, en tant que fondation du troisième pilier, elle a accès à de meilleurs fonds que la plupart des autres. Cela permet également de réduire les frais de transaction et les droits de timbre.

Cependant, cela ajoute des frais de rachat et d’émission. De plus, Selma vous permettra de transférer vos ETFs directement dans votre patrimoine principal. Vous n’aurez donc peut-être pas à liquider vos ETF à l’âge de la retraite.

Ces deux services vous permettent d’investir jusqu’à 97 % dans des actions.

En ce qui concerne les frais, vous paierez environ 0,39% de frais par an à Finpension 3a avec la plus forte allocation en actions. À Selma, vous paierez environ 0,90 % par an. À long terme, une telle différence de frais est très significative.

Du point de vue de la convivialité, Selma est légèrement plus facile à démarrer que Finpension 3a. Cependant, les deux restent extrêmement simples. Si vous disposez de nombreuses options avancées, les options de base de Finpension 3a sont aussi simples que celles de Selma.

D’autre part, Selma présentera une vue d’ensemble combinée de vos investissements et de vos avoirs de retraite. Vous n’avez besoin que d’un seul endroit pour gérer ces deux actifs.

Finpension 3a est meilleur que Selma 3a en raison des frais beaucoup plus bas et de l’investissement plus agressif. Mais Selma facilite le transfert de votre patrimoine à l’âge de la retraite.

Pour plus d’informations, je vous propose une revue complète de Finpension 3a.

Sécurité de Selma 3a

Nous pouvons également nous pencher sur la sécurité de vos actifs. La sécurité est essentielle pour les investissements à long terme.

La VZ Vorsorgestiftung détiendra votre argent et vos actions. Toutes vos actions sont détenues à votre nom. Donc, si Selma fait faillite, tout votre argent est en sécurité chez VZ. Si VZ fait faillite, vos actions étant détenues à votre nom, elles devraient également être en sécurité. Maintenant, VZ est une grande société de gestion d’actifs. Les chances qu’elle fasse faillite sont relativement faibles.

D’un point de vue technique, la sécurité de Selma est assez bonne. Toutes les communications sont cryptées. Et vous pouvez également utiliser l’authentification à deux facteurs (2FA). L’utilisation d’un second facteur augmentera considérablement votre sécurité.

Dans l’ensemble, la sécurité me semble correcte.

Selma 3a FAQ

Combien de comptes Selma 3a pouvez-vous avoir ?

Actuellement, vous ne pouvez avoir qu'un seul compte Selma 3a.

Combien pouvez-vous investir dans des actions avec Selma 3a ?

Vous pouvez investir jusqu'à 97% dans des actions avec Selma 3a.

Selma 3a Résumé

Selma 3a est le premier compte Robo-Advisor du troisième pilier de Suisse ! Vous pouvez avoir une grande allocation aux actions (97% !) et investir dans un portefeuille passif diversifié !

Marque du produit: Selma

Note de l’éditeur/éditrice :
3

Selma 3a Pros

Résumons les principaux avantages de Selma 3a:

  • Forte allocation aux actions (97%)
  • Investissements hebdomadaires !
  • Bien intégré dans le Robo-Advisor de Selma.
  • Les investissements et le troisième pilier vont de pair
  • Extrêmement simple à utiliser
  • Stratégies investir pleinement dans le marché boursier
  • Utilisez des ETF passifs
  • Une bonne sécurité, avec une authentification à deux facteurs.

Selma 3a Cons

Résumons les principaux désavantages de Selma 3a:

  • Les frais sont relativement élevés (0,90 %/an).
  • Vous ne pouvez avoir qu'un seul compte du troisième pilier avec Selma 3a.

Conclusion

Selma 3a

Selma 3a est le premier troisième pilier a avoir été proposé par un Robo-Advisor. Il est possible d'allouer jusqu'à 97% en actions dans un portfolio passif bien diversifié

Si Selma est un bon Robo-Advisor, son troisième pilier présente peu d’avantages.

Si vous recherchez une solution simple pour regrouper tous vos investissements (Selma Robo-Advisor) et votre troisième pilier (Selma 3a) en un seul endroit, Selma est une excellente offre. Cette offre est la seule de ce type en Suisse.

Mais dans ce cas, la simplicité a un coût. Globalement, pour un pur troisième pilier investi passivement, Selma est trop cher. Vous paierez environ 0,90 % de frais par an. Ces frais sont trop élevés pour moi. Toutefois, si vous disposez d’un montant important dans votre troisième pilier, vous pouvez le ramener à 0,70 %, ce qui commence à être intéressant.

Si vous comparez ce compte à Finpension 3a, vous paierez des frais nettement plus élevés. Comme il ne s’agit pas d’un compte du troisième pilier de Robo-advisor (la stratégie est un portefeuille fixe), vous ne bénéficiez pas de certains avantages. En revanche, si vous avez également vos investissements chez Selma, votre profil de risque sera mieux adapté.

Cependant, Selma reste un bon troisième pilier. Ils offrent une part importante d’actions (97%). Si vous le comparez à certaines des alternatives des grandes banques, Selma 3a est un bon troisième pilier. Malheureusement pour Selma 3a, il existe des alternatives très compétitives comme Finpension 3a !

Si Selma est le premier Robo-advisor proposant des actifs gratuits et un troisième pilier, il existe désormais de nouvelles offres. En effet, en 2022, Inyova a également lancé son offre 3a. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans ma revue Inyova. Et plus tard dans l’année, True Wealth a également lancé son offre True Wealth 3a.

Si vous êtes intéressé par des alternatives, vous pouvez consulter le meilleur troisième pilier de Suisse.

Et vous ? Que pensez-vous de l’offre Selma 3a ? Quel compte du troisième pilier utilisez-vous ?

Baptiste Wicht est l'auteur du blog thepoorswiss.com. En 2017, il s'est rendu compte qu'il était en train de tomber dans le piège de l'inflation de son mode de vie. Il a décidé de diminuer ses dépenses et d'augmenter ses revenus. Ce blog parle de son histoire et de ses trouvailles. En 2019, il épargne plus de 50% de ses revenus. Son but est de devenir financièrement indépendant. Vous pouvez envoyer un message à Monsieur The Poor Swiss.

Laisser un commentaire

Your comment may not appear instantly since it has to go through moderation. Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont indiqués avec *