Tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance voiture en Suisse

Mr. The Poor Swiss | Mis à jour: | Économiser, Suisse
Tout ce qu'il faut savoir sur l'assurance voiture en Suisse

(Information: certains des liens ci-dessous peuvent être des liens d'affiliation)

En Suisse, l’assurance voiture est obligatoire. Mais le système est compliqué, avec beaucoup d’options. Les courtiers en assurance voiture ne vont pas rendre le système plus facile!

Il y a plusieurs niveaux d’assurances pour la voiture, mais un seul est obligatoire. Et il y a même des options qui sont entièrement inutiles. Mais beaucoup de gens vont essayer de vous les faire prendre.

Dans cet article, je vais couvrir en détail tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance voiture en Suisse. On va voir les différents niveaux d’assurance et lesquels il faut utiliser. À la fin de l’article, vous saurez exactement ce dont vous aurez besoin.

Et idéalement, cela va vous donner des idées pour réduire le prix de votre assurance voiture!

Assurance voiture en Suisse

Chaque voiture doit être assurée en Suisse
Chaque voiture doit être assurée en Suisse

En Suisse, il y a plusieurs types d’assurance voiture, sur différents niveaux:

  • Responsabilité Civile (RC)
  • Casco partielle
  • Casco complète – Assurance collision

Seule l’assurance responsabilité civile est obligatoire. Les autres niveaux sont optionnels. Mais c’est souvent bien de les utiliser, comme on le verra dans cet article.

Il y a une exception: Le leasing. Si vous achetez votre voiture en leasing (mauvaise idée), l’assurance collision sera obligatoire. C’est un autre désavantage du leasing!

En plus de cela, il y a d’autres options et les couvertures des différents niveaux peuvent changer d’une assurance à l’autre.

Comparé à l’assurance maladie, il vous faut prendre tous les niveaux avec le même assureur. Il faut donc regarder ces niveaux d’assurances ensemble.

Je vais considérer que vous avez une voiture avec des plaques Suisse. Si vous avez des plaques étrangères, vous n’avez pas besoin d’assurance Suisse.

Assurance Responsabilité Civile

L’assurance Responsabilité Civile (RC) est obligatoire pour tous les conducteurs en Suisse.

Cette assurance va couvrir les dommages fait aux autres. Par exemple, si vous causez une collision avec une voiture, cette assurance va couvrir les dommages à l’autre voiture. Et c’est la même chose si vous blessez quelqu’un, avec la couverture des frais médicaux.

Cette assurance couvre généralement un gros montant, souvent jusqu’à 100 millions CHF de dommages. Cette assurance est régulée par la loi, elle ne change donc pas beaucoup d’un assureur à un autre.

Par contre, il y a plusieurs franchises:

  • 1000 CHF pour les jeunes conducteurs (moins de 25 ans)
  • 500 CHF pour les nouveaux conducteurs (moins de 2 ans de conduite)
  • 0 CHF pour les autres

Mais il est également possible d’opter pour une franchise plus élevée pour réduire ses primes.

Généralement, le mieux est de prendre l’assurance RC la moins chère. Votre fonds d’urgence devrait suffire à couvrir la franchise. Il ne faut donc pas hésiter à monter votre franchise. Normalement, vous n’aurez pas à utiliser cette assurance souvent. Je l’ai utilisée une seule fois en dix ans.

Casco partielle

Une fouine peut causer plus de dommages à votre voiture que vous ne le pensez!
Une fouine peut causer plus de dommages à votre voiture que vous ne le pensez!

La casco partielle est optionnelle pour les voitures (en dehors du leasing). La casco partielle couvre les risques suivants:

  • Les dommages naturels: la grêle, les coulées de boue, les inondations, …
  • La collision avec les animaux
  • Les dommages aux fenêtres
  • Les dommages causés par les fouines
  • Le vol de la voiture
  • Le vandalisme
  • Les effets personnels dans la voiture

Les conditions exactes de couverture dépendent de chaque assureur. Et chaque assureur a des franchises différentes pour chaque élément.

Si votre voiture est récente (a beaucoup de valeur), la casco partielle est une bonne idée. Si vous avez une assurance collision (casco complète), vous serez obligé de prendre une casco partielle.

Si votre voiture est plus vieille, cela dépendra principalement de sa valeur et d’où vous la parquez. Si vous avez toujours un garage couvert, l’avantage d’une casco partielle est plus limité.

Par exemple, nous n’avons pas de garage couvert et où nous habitons, il y a parfois de la grêle et parfois des fouines. Je garde donc cette assurance plus longtemps que si j’avais un garage couvert. Lorsque ma voiture ne vaudra presque plus rien (après six ou sept ans), je vais arrêter cette assurance.

Pour comparer différentes casco partielles, il faut regarder le prix et les franchises. Si vous connaissez des situations particulières à votre parking, cela vaut aussi la peine de regarder les conditions générales pour la couverture.

Assurance collision – Casco Complète

Le dernier niveau d’assurance est l’assurance collision. Elle est souvent appelée casco complète car elle s’ajoute à la casco partielle.

Cette assurance va couvrir les dommages à votre voiture en cas de collisions avec une autre voiture, de votre fait. Si l’accident n’est pas de votre fait, c’est la RC de l’autre conducteur qui va vous couvrir.

L’assurance collision est optionnelle à moins d’un leasing. Mais si votre voiture est neuve ou a beaucoup de valeur, elle est importante. Généralement, ça vaut la peine de la garder quatre ou cinq après avoir acheté une nouvelle voiture.

Personnellement, je conduis des voitures bon marché. Donc, après quatre ou cinq ans, elles ne valent pratiquement plus rien. Ça ne vaut donc pas la peine de payer une assurance chère.

Si vous avez souvent des accidents, cela vaut peut-être la peine de garder l’assurance collision plus longtemps. Mais c’est peut-être également une bonne idée de travailler à avoir moins d’accidents.

Il y a deux autres choses à prendre en compte avec la casco complète:

  1. Il y a une franchise que vous aurez à payer en cas de dommages.
  2. Si le prix des réparations est plus élevé que la valeur de la voiture, l’assurance peut refuser de la réparer et peut vous payer la valeur de votre voiture (moins la franchise). C’est ensuite à vous de décider ce que vous voulez faire.

Assurance passager – Assurance accident

L’assurance passager (ou assurance accident) est une immense arnaque. Cette assurance va couvrir les dommages à vos passagers en cas d’accident.

Sur le papier, c’est très bien. Mais en pratique, c’est autre chose. En Suisse, l’assurance accident est obligatoire pour le monde (même sans voiture). Donc tous les Suisses sont déjà assurés. Et toutes les personnes avec un Visa Schengen sont également couvertes obligatoirement. Donc, pour la quasi-totalité des passages en Suisse, cette assurance est complètement inutile.

La seule raison de payer pour cette assurance est si vous avez régulièrement des personnes qui ne sont pas assurés contre l’accident. C’est-à-dire des personnes qui:

  1. Ne vivent pas en Suisse
  2. N’ont pas un visa Schengen
  3. Et n’ont pas une assurance accident obligatoire dans leur pays.

Donc, pour l’immense majorité des gens, cette assurance passager ne sert à rien. Malheureusement, la plupart des conseillers en assurance vont vous la conseiller.

Si vous avez une assurance passager, il y a beaucoup de chance que vous puissiez l’annuler! Et n’oubliez pas de ne plus écouter la personne qui vous l’a recommandé!

Système de bonus

Tous les assureurs utilisent un système de bonus pour les assurances voitures.

Le bonus commence généralement à 100%. Cela veut dire que vous allez payer 100% du prix de l’assurance voiture.

Quand vous n’utilisez pas votre assurance voiture pendant une année, votre bonus va descendre, généralement à coup de 5% ou de 10%.

Et si vous avez un accident, le bonus va augmenter, généralement de 10%. Le bonus peut monter à plus de 100%!

Certaines assurances ont une option appelée protection de bonus. Cette option protège votre bonus si vous avez un seul incident en une année. Le second incident va faire augmenter votre bonus. Bien sûr, il faut payer pour cette option. Mais ça n’est souvent pas cher.

Le bonus minimum dépend des assureurs. Certaines assurances sont à 40%  et d’autres à 30%.

Quand vous comparez certaines assurances, il faut faire attention à bien comparer le montant que vous allez payer, en fonction du bonus que vous aurez, pas le total.

Il est souvent possible de négocier pour commencer avec un plus petit bonus. À moins d’être un nouveau conducteur, il n’y a pas de raison de commencer à 100%. Généralement, il est possible de garder le même bonus quand on change d’assurance voiture.

Comment payer moins pour son assurance voiture?

Avec tout ce qu’on a vu dans cet article, on peut voir qu’il y a plusieurs moyens d’économiser de l’argent sur facture d’assurance voiture.

1. Changer d’assurance voiture souvent

Beaucoup de gens ne veulent pas changer d’assurance. C’est une erreur.

Si vous voulez économiser de l’argent sur votre assurance voiture, ça vaut la peine de comparer régulièrement les offres. Les assurances les moins chères ne sont pas les mêmes chaque année.

Bien entendu, il faut respecter les délais contractuels. Certaines assurances ont des délais jusqu’à 5 ans. Par contre, cela n’empêche généralement pas de changer de contrat (enlever des options par exemple).

2. Limiter sa couverture

Quand votre voiture prend de l’âge, c’est bien de diminuer la couverture. Sur une voiture de 10 ans, la casco collision ne fait aucun sens. Et même la casco partielle n’est pas très intéressante.

Il est important de réévaluer vos besoins en assurance chaque année pour votre voiture. Par exemple, après cinq ans avec ma voiture, j’ai retiré l’assurance collision. Et deux ans après, je vais arrêter la casco partielle.

3. Payer une fois par an

La plupart des assurances vous font payer plus si vous payez en plusieurs fois.

Généralement, ça vaut donc la peine de payer votre assurance une seule fois par an. Par exemple, mon assurance voiture me facture 15 CHF si je veux payer tous les 6 mois.

Si c’est trop d’argent pour vous, je vous conseille de faire un objectif d’améliorer votre budget pour vous permettre de pouvoir payer en une seule fois. Ça n’est pas une dépense assez grande pour ne pas pouvoir se la payer.

Et avec une dépense raisonnable, le coût en opportunité n’est pas assez grand pour s’en inquiéter.

4. Faire descendre votre bonus

Une façon évidente de réduire le prix de votre assurance voiture est de faire descendre votre bonus. Mais ça n’est pas toujours possible.

Si votre bonus est déjà au minimum, vous ne pourrez rien y faire.

Si vous n’êtes pas encore au minimum, il vous faudra conduire une année sans accidents. Ça ne devrait pas être trop compliqué si vous conduisez de façon attentive et sans distractions.

Si vous êtes jeune, une façon de réduire votre assurance est d’utiliser le nom de vos parents, avec leur permission. Mais cela veut dire que vous allez augmenter le bonus de vos parents si vous faites un accident. Et une fois que vous changerez pour une assurance à votre nom, votre bonus sera probablement plus élevé. Je ne conseille pas cette technique. Il est mieux de commencer avec un bonus haut et de le descendre au minimum.

Si vous n’êtes pas un conducteur parfait, l’option de protection bonus peut être une bonne option. Elle est bon marché et peut vous faire gagner pas mal d’argent.

5. Augmenter votre franchise

Avec une franchise plus élevée, vous pouvez diminuer vos primes. Si vous n’utilisez pas votre assurance voiture souvent, cela peut valoir la peine d’augmenter votre franchise.

Bien entendu, si vous augmentez votre franchise, il vous faut être prêt à payer cette franchise. Il faut prendre cela en compte pour votre fonds d’urgence.

6. Déposer les plaques de votre voiture

Si vous savez que vous n’allez pas utiliser votre voiture pendant une longue période, vous pouvez déposer les plaques.

Pendant la durée du dépôt, vous ne paierez pas l’assurance voiture. Votre assurance va vous rembourser tout ou partie des frais.

Par contre, ça n’est pas gratuit, certains bureaux de la circulation vont vous facturer ce service. Et il faut demander une attestation de l’assurance pour récupérer les plaques.

Mais pour des durées de plus d’un mois ou deux, cela vaut la peine pour gagner un peu d’argent.

7. Changer de voiture

Voiture de luxe égale assurance voiture de luxe!
Voiture de luxe égale assurance voiture de luxe!

Le montant de votre assurance voiture dépend beaucoup de la valeur de votre voiture. Un véhicule de luxe coûte plus cher à assurer qu’une petite voiture bon marché.

En plus de cela, une voiture plus puissante coûte également plus cher à assurer qu’une voiture faible.

Le prix de votre véhicule est également pris en compte. Assurer une vieille voiture peut être moins cher qu’assurer une voiture neuve.

En se basant là-dessus, il faut éviter les voitures onéreuses si vous voulez payer moins pour votre assurance. Avec une voiture bon marché ou d’occasion, il est possible d’économiser beaucoup d’argent tous les ans.

8. Choisir une voiture plus écologique

Finalement, certains assureurs offrent des rabais pour les voitures écologiques.

Par exemple, les voitures électriques ou hybrides coûtent souvent moins cher à assurer. Mais certains assureurs prennent également en compte les voitures à faible consommation d’essence.

Par exemple, Helvetia a un rabais de 25% pour les voitures électriques. Cela peut faire une différence significative.

Comment choisir une assurance voiture?

Choisir une assurance voiture n’est pas évident. La meilleure assurance va dépendre de beaucoup de facteurs. Je ne peux pas vous dire qu’elle est la meilleure assurance voiture pour vous.

En premier, il vous faut choisir le niveau d’assurance voiture. Cela va principalement dépendre de l’âge et de la valeur de votre voiture.

Ensuite, il vous faudra comparer les différents assureurs. Il y a plein d’assureurs en Suisse. Et il n’y a pas un seul assureur qui est le meilleur dans toutes les situations.

Pour moi, la meilleure assurance voiture est la meilleure marché pour ma situation. Mais je regarde également quelques autres facteurs:

  • Le bonus de départ. Pour moi, je prends uniquement le bonus minimum.
  • Les franchises. Si je compare deux assurances à prix égal, je vais prendre la franchise la plus faible. Mais je vais aussi essayer d’augmenter la franchise.
  • Les limites de la couverture. Certaines assurances sont plus limitées que d’autres.

Comparateurs d’assurance voiture

Avec le choix massif d’assurance voiture en Suisse, il est mieux d’utiliser un comparateur en ligne.

Malheureusement, les comparateurs d’assurance auto ne sont pas très bien. Les comparateurs pour les assurances maladies sont bien meilleurs. Mais pour les voitures, le choix est très pauvre.

Interface du comparateur d'assurance voiture de bonus.ch
Interface du comparateur d’assurance voiture de bonus.ch

Le meilleur comparateur est le comparateur de bonus.ch. Ils ont un bon choix d’assurance voiture et l’interface est bien faite. Il vous faut entrer beaucoup d’informations avant de commencer, mais c’est le cas de tous les comparateurs.

Le comparateur d'assurance voiture de comparis
Le comparateur d’assurance voiture de comparis

Le second comparateur qui n’est pas trop mal est le comparateur de comparis. Normalement, j’aime bien les comparateurs de comparis, mais celui est particulièrement mauvais. Il faut cliquer sur chaque produit, un par un, pour révéler les assurances. C’est juste un mauvais design.

Je conseille donc d’utiliser le comparateur de bonus.ch en premier.

Vous pouvez également utiliser un courtier indépendant en assurances. Il y quelques bons courtiers, mais il faut faire attention à beaucoup d’entre eux. Ils pensent d’abord à leur commissions avant de penser à vous.

Conclusion

Le système des assurances voitures est trop compliqué en Suisse. Mais au moins, il n’est pas aussi compliqué que le système des assurances maladies.

La chose principale à faire est de ne pas avoir une couverture trop importante. Il est inutile d’avoir une assurance collision pour une voiture qui ne vaut plus rien. Et vous n’aurez probablement jamais besoin d’une assurance passager!

Malgré la complexité, les prix des assurances voitures ne sont pas si mauvais. Et il y a plusieurs choix pour choisir sa couverture.

Pour l’instant, j’utilise Helvetia pour mon assurance voiture. J’ai uniquement une casco partielle. Et je compte l’annuler en 2021 quand nous aurons un garage dans notre nouvelle maison. Et ma voiture ne vaut bientôt plus grand chose de toute façon.

L’assurance voiture est une bonne façon d’optimiser vos finances annuelles. Il y a d’autres moyens d’économiser de l’argent tous les mois en Suisse.

Monsieur The Poor Swiss est l'auteur du blog thepoorswiss.com. En 2017, il s'est rendu compte qu'il était en train de tomber dans le piège de l'inflation de son mode de vie. Il a décidé de diminuer ses dépenses et d'augmenter ses revenus. Ce blog parle de son histoire et de ses trouvailles. En 2019, il épargne plus de 50% de ses revenus. Son but est de devenir financièrement indépendant. Vous pouvez envoyer un message à Monsieur The Poor Swiss.

Laisser un commentaire

Your comment may not appear instantly since it has to go through moderation. Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont indiqués avec *