Comment économiser de l’argent avec un jardin potager

Par Baptiste Wicht | Mis à jour: | Économiser

(Information: certains des liens ci-dessous peuvent être des liens d'affiliation)

20218 était notre première année avec un jardin potager. La culture de notre potager avait plusieurs objectifs. D’abord parce que nous voulions avoir des légumes frais. La seconde est que nous aimons le jardinage. Et enfin, nous voulions aussi voir s’il était possible de faire des bénéfices avec un jardin.

Puisque c’est maintenant la fin de la saison de jardinage, je vais résumer les résultats de notre jardin. Il est vide en ce moment car nous n’avons que quelques légumes d’hiver. Pendant cette saison, nous avons tenu une liste précise de ce que nous avons tiré de notre jardin. Et, bien sûr, nous avons également conservé la liste de nos dépenses. Avec cela, nous devrions être en mesure de savoir si notre jardin a été rentable ou non !

Quelle que soit sa rentabilité, ce fut une grande expérience pour nous. C’est tellement bon de profiter de légumes sains et cultivés sur place dans nos plats ! Dans cet article, nous montrons ce que nous avons obtenu de notre potager. Je partagerai également ce que nous avons appris et les erreurs que nous avons commises pour notre jardin.

Notre potager

Voici à quoi ressemble notre potager à la fin de la saison :

Notre potager à la fin de l'année 2018
Notre potager à la fin de l’année 2018

Comme vous pouvez le voir, il est beaucoup plus vide que lorsque nous avons commencé. Nous n’avons que quelques légumes d’hiver. Cependant, nous avons encore quelques choux chinois et quelques plants de brocoli. Ils ne passeront pas l’hiver. Nous allons bientôt les ramasser, mais ils ne sont pas très gros. L’ail devrait normalement survivre aux hivers suisses. Quant au chou, c’est un chou d’hiver spécial, donc ça devrait aller. Nous le saurons au retour des beaux jours.

C’était une grande expérience pour nous de commencer notre potager. Même si tout ne s’est pas bien passé, c’était agréable. Et c’était si bon d’avoir des légumes frais de notre jardin. Notre jardin est encore très petit. Nous avons donc dû acheter des légumes aussi. Mais nous avons quand même eu de très bons retours. Avec plus d’expérience et un plus grand jardin, nous pourrons obtenir plus de légumes l’année prochaine !

La récolte

Quelques légumes frais du jardin
Quelques légumes frais du jardin

Nous avons essayé de garder une trace de tout ce que nous avons obtenu du jardin. Il est fort possible que nous ayons oublié certaines choses ;) Mais la plupart d’entre elles devraient figurer sur cette liste :

  • 14 salades
  • 24 courgettes
  • 15 poivrons verts
  • 5 choux blancs
  • 10 fenouils
  • 15 aubergines
  • 4 petits choux rouges
  • Un petit bol de petits pois
  • 20 petits oignons
  • 10 Poireaux
  • 2 Broccoli

Dans l’ensemble, ce n’est vraiment pas trop mal ! Certaines de ces plantes ont vraiment donné beaucoup de légumes. Nous avons eu beaucoup plus de courgettes que prévu. Et nous ne pensions pas que les aubergines pouvaient pousser aussi bien en Suisse. Nous devons nous rappeler que nous avons eu un été et un automne incroyablement chauds. Il y a eu beaucoup de soleil et le début de l’automne a également été agréable et les choses ont continué à se développer. L’année prochaine ne sera peut-être pas aussi bonne en termes de météo. Mais ce n’est pas grave !

Certains de nos légumes n’ont pas poussé du tout. Par exemple, aucune des graines d’ail n’a donné quoi que ce soit. Nous avons encore planté de l’ail à la fin de l’automne. Nous verrons comment ils se portent quand le printemps reviendra. Et beaucoup d’oignons n’ont pas poussé non plus. Au final, les oignons sont restés très petits. Cela peut venir de notre sol qui n’est pas encore très bon ou du manque de soleil. Le chou rouge n’a pas beaucoup poussé par rapport aux autres jardins cette année. Je pense que notre sol n’était pas assez fertilisé.

Résultats financiers

Voyons les résultats finaux en termes de rentabilité. Voici les coûts détaillés de notre jardin :

  • Graines et semis originaux : 39.25 CHF
  • Produit pour les fourmis : 4.30 CHF
  • Un autre produit pour les fourmis : 14.95 CHF
  • Plus de semis (juillet) : 2,50 CHF
  • Plus de semis (août) : 5,20 CHF
  • Encore plus de semis (août) : 5,20 CHF

Au total, les légumes de cette année dans notre jardin nous ont coûté 71,40 CHF.

Maintenant, nous devons voir combien valent les légumes :

  • 14 salades = 30 CHF
  • 24 courgettes= 50 CHF
  • 15 green pepper= 7 CHF
  • 5 white cabbage= 7 CHF
  • 10 fennels= 6 CHF
  • 15 aubergines= 12 CHF
  • 4 small red cabbage= 4 CHF
  • Un petit bol de petits pois= 0 CHF
  • 20 small onions= 2 CHF
  • 10 p p p p p p = 4 CHF
  • 2 brocolis = 1 CHF

Au total, les légumes de cette année nous auraient coûté 123 CHF si nous les avions achetés dans nos magasins généraux. Il s’agit bien sûr d’une estimation, puisque nous n’avons pas pesé chaque légume ! J’ai pris le prix de la nourriture non biologique. Parce que c’est ce que nous achetons généralement. Cependant, les légumes de notre jardin sont biologiques, ce qui constitue un avantage supplémentaire !

Nous avons réalisé un bénéfice de plus de 50 CHF avec notre jardin! C’est plutôt bien pour la première année. Je pensais sincèrement que nous n’aurions pas fait de bénéfices cette année. Comme je l’ai mentionné dans un autre billet, un potager est l’un des moyens d’économiser sur votre budget alimentaire.

Comme vous le verrez dans cet article, nous avons commis plusieurs erreurs. Je pense que nous aurions pu réduire les dépenses de manière significative. Espérons que l’année prochaine sera aussi bonne que cette année pour le soleil. Normalement, le sol devrait être meilleur ensuite pour la récolte ! Nous verrons bien. Je ne manquerai pas de vous tenir informé :)

Ce que nous aurions dû faire de mieux

Une chose que nous avons mal faite est l’emplacement du jardin. Nous avons planté dans l’espace que nous utilisions le moins à l’extérieur. Cependant, c’était aussi l’endroit où il y avait le moins de soleil sur notre pelouse. C’est trop tard pour changer, mais nous aurions dû le planter dans un autre endroit, plus ensoleillé. Mais cela ne s’est pas avéré trop mauvais :)

Nous aurions dû trouver un bon moyen d’éloigner les insectes de nos plantes. Nous avons utilisé des produits pour les fourmis. C’était très cher et pas très efficace. Enfin, nous avons brûlé les gros nids de fourmis avec de l’eau bouillante. Cela a bien fonctionné puisque nous n’avions presque plus de fourmis. Mais cela n’a pas empêché d’autres insectes de dévaster certains de nos légumes. Pour l’année prochaine, nous devons faire quelque chose contre les limaces et certains insectes. Nous verrons ce que nous ferons.

Une autre chose est que nous n’avons pas été assez prudents avec certaines des plantes. Par exemple, nous avons laissé certaines courgettes devenir trop grosses. Ils sont plus forts à manger quand ils deviennent trop gros. Il n’est pas aussi bon. Nous avons également laissé quelques salades monter trop haut avant de les prendre. L’année prochaine, nous devrons certainement surveiller notre jardin plus sérieusement.

Nous aurions dû cultiver des légumes qui produisent beaucoup au lieu de certains qui produisent très peu. Par exemple, nous n’avons obtenu que très peu de pois de nos plants de pois. L’année prochaine, nous prévoyons de planter des haricots verts. Ils produisent beaucoup et n’utilisent pas beaucoup d’espace sur le terrain puisqu’ils grandissent.

Une autre chose est que nous n’aurions pas dû planter certaines plantes. Par exemple, j’ai planté du basilic par habitude, car mon père en a toujours planté. Mais nous ne savons pas vraiment quoi en faire ! L’année prochaine, nous nous concentrerons sur les plantes que nous utilisons pour optimiser la pièce pour plus d’efficacité.

Nous n’ avons pas assez fertilisé le sol à mon avis. Nous avons seulement utilisé un peu d’engrais du magasin. Soit nous aurions dû utiliser plus d’engrais. Ou bien nous aurions dû utiliser directement une plus grande quantité de fumier dans le sol lorsque nous l’avons retourné. Mon père utilisait toujours du fumier pour cela. Je pense que c’est ce que nous ferons l’année prochaine. Je vais voir si je peux trouver du fumier bon marché chez un de nos agriculteurs locaux.

Enfin, notre timing n’était pas très bon. Nous avons commencé un peu tard dans la saison. Il nous a fallu plus de temps que prévu pour commencer. Nous aurions dû planter les graines et les semis au moins deux semaines plus tôt. Et nous avons planté les dernières graines trop tard. Les fenouils et les brocolis que nous avons plantés après avoir eu plus de place dans le jardin n’ont pas eu le temps de pousser. L’année prochaine, nous essaierons de planter plus tôt.

Conclusion

Au total, notre jardin nous a permis de réaliser un bénéfice de 50 CHF en un an! Et il nous a donné d’excellents légumes biologiques pendant la saison des récoltes. Nous sommes vraiment heureux du résultat. Je ne m’attendais pas à tirer un bénéfice de notre jardin cette année, honnêtement. C’était beaucoup de travail, mais nous avons beaucoup apprécié. Et nous avons beaucoup appris au cours de cette année. Nous avons fait beaucoup de choses mal. Mais nous apprenons de nos erreurs et nous ne les referons pas l’année prochaine. Mais je suis certain que nous ferons de nouvelles erreurs l’année prochaine !

L’année prochaine, nous serons probablement encore dans le même appartement. Nous ferons donc toujours le même jardin. Nous prévoyons de l’agrandir légèrement, mais pas beaucoup. Probablement trente pour cent plus grand. D’autre part, nous allons travailler à améliorer ce que nous avons fait de mal cette année. J’espère que nous nous améliorerons à chaque oreille. Lorsque nous déménagerons dans une maison plus grande, nous vérifierons la possibilité d’avoir un jardin également.

Avez-vous des conseils de jardinage pour nous ? Avez-vous un potager chez vous ?

Monsieur The Poor Swiss est l'auteur du blog thepoorswiss.com. En 2017, il s'est rendu compte qu'il était en train de tomber dans le piège de l'inflation de son mode de vie. Il a décidé de diminuer ses dépenses et d'augmenter ses revenus. Ce blog parle de son histoire et de ses trouvailles. En 2019, il épargne plus de 50% de ses revenus. Son but est de devenir financièrement indépendant. Vous pouvez envoyer un message à Monsieur The Poor Swiss.

Laisser un commentaire

Your comment may not appear instantly since it has to go through moderation. Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont indiqués avec *