Combien avons-nous dépensé en 2021 – Détail des dépenses

Par Baptiste Wicht | Mis à jour: | Mises à jour

(Information: certains des liens ci-dessous peuvent être des liens d'affiliation)

Je garde une trace de toutes mes dépenses. Et chaque mois, je publie une mise à jour de mes dépenses sur ce blog. Mais une fois par an, je fais également une analyse complète de mes coûts pour l’année écoulée. Cela m’aide à mettre les choses en perspective. Et cela me donne aussi une idée de l’orientation de mes dépenses pour une année entière.

C’est un élément essentiel de la façon dont je gère mon argent. Je n’ai pas de budget, mais je suis toutes nos dépenses. Et le fait de voir les dépenses additionnées pour une année entière nous aide à réaliser combien nous dépensons dans certaines catégories.

Voyons donc les dépenses de la famille suisse pauvre pour 2021. Par rapport à nos années précédentes, c’est maintenant pour une famille de 3 personnes !

Dépenses de 2021

En 2021, nous avons dépensé un total de 122’777 CHF. C’est 30 % de plus que l’année dernière ! Ça semble plutôt mauvais, non ? Nous essayons de réduire nos dépenses, mais nous finissons par dépenser plus chaque année ! Que se passe-t-il ?

Découvrons-le avec le détail. Nous utilisons sept catégories pour le suivi de nos dépenses. Voici donc les totaux de chaque catégorie pour 2021 (classés par montant) :

Catégorie Total CHF Différence Qu’est-ce que c’est ?
État 47’045 +9244 Toutes les taxes
Logement 33’008 +16701 Loyer avant, hypothèque, frais de logement
Personnel 21752 +826 Tout le reste, pour nous, n’est pas obligatoire
Assurances 10631 -411 Toutes nos assurances, principalement l’assurance maladie
Alimentation 6636 +1307 Épicerie et repas à l’extérieur
Transport 3185 -522 Voiture et transports publics
Communication 1149 -109 Factures de téléphone et d’internet

Deux catégories ont pris un grand coup en 2021.

  1. Nos impôts ont augmenté de près de 10’000 CHF. Elle est principalement due au fait que l’on n’a pas payé suffisamment d’impôts à l’avance en 2020. Elle devrait s’améliorer en 2022 puisque nous avons payé plus d’impôts en 2021. Et nos impôts devraient baisser légèrement avec notre fils. D’autre part, notre maison augmente nos impôts.
  2. La catégorie des logements a augmenté de plus de 16’000 CHF. Tout cela est dû à une seule facture du registre foncier de 23K CHF. Sans cette facture, nous aurions économisé 7000 CHF sur nos frais de logement. En 2022, cette catégorie sera beaucoup plus faible puisque nous payons beaucoup moins que lorsque nous étions locataires.

Les autres catégories ont surtout augmenté, mais pas à ce point. La catégorie personnelle n’est pas aussi mauvaise qu’il n’y paraît, car si l’on retire les dépenses liées au blog, nous avons dépensé beaucoup moins en 2021. Je devrais ajouter une catégorie de blog en 2022 pour faire le ménage.

Si l’on retire de nos dépenses les taxes et le registre foncier, nous avons dépensé 52’417 CHF en 2021. C’est 5517 CHF de moins que l’année dernière! Notre taux d’inflation personnel est donc de -9,50% ! Un tel taux d’inflation personnel est un excellent résultat. Le taux d’inflation personnel est une mesure de finances personnelles intéressante.

Voici une ventilation plus visuelle des dépenses pour 2021 :

La répartition de nos dépenses en 2021, par catégorie
La répartition de nos dépenses en 2021, par catégorie

Nous pouvons voir la grande partie des taxes sur nos dépenses. C’est dommage, car c’est aussi la catégorie la plus difficile à optimiser.

Si vous voulez comparer votre situation à la nôtre, voici quelques faits essentiels. Nous sommes un couple marié avec un nouveau-né (à partir de septembre 2021), nous avons une maison (mais avons payé 1,5 mois de loyer pour l’ancien appartement), et nous avons un seul revenu. Mais en général, je ne recommande pas de trop se comparer aux autres. Vous devriez essayer de faire mieux que vous-même !

Je détaillerai également certaines des dépenses les plus importantes et ce qui a changé en 2021.

Les plus grosses dépenses obligatoires de 2021

Nous pouvons commencer rapidement par les grosses dépenses obligatoires :

  1. Taxes : 47045 CHF (+9244)
  2. Assurance maladie:9494 CHF (-120)
  3. Epicerie:6188 CHF (+1407)
  4. Hypothèque : 3661.20 (nouveau)

L’ensemble de ces dépenses représente déjà la majeure partie de nos dépenses totales. De plus, nous ne pouvons pas nous en débarrasser entièrement.

Nos impôts devraient légèrement baisser en 2022. En 2021, nous avons payé une partie des impôts de 2020. De plus, en 2022, notre fils fera baisser légèrement nos impôts. D’autre part, nos revenus sont plus élevés, donc les impôts de base vont augmenter. Donc, je ne pense pas que nos dépenses vont beaucoup diminuer.

Notre assurance maladie va augmenter légèrement à cause de la troisième police. D’un autre côté, nous pouvons enfin couper une assurance complémentaire cette année. Cela ne jouera pas de rôle en 2022 mais réduira nos dépenses en 2023.

Nos dépenses d’épicerie ont augmenté de manière significative cette année. Je suis déçu car c’était une catégorie dans laquelle nous étions bons auparavant. Une partie de l’augmentation est due aux dépenses liées aux couches et aux produits pour bébés. Mais nous avons aussi tout simplement dépensé plus pour l’épicerie en faisant moins attention. Je ne pense pas que nous puissions revenir beaucoup plus bas. Mais je veux que cela reste inférieur à 6000 CHF en 2022.

Quant à notre hypothèque, rien ne devrait changer en 2022. Il diminuera légèrement puisque nous faisons de l’amortissement direct, mais pas beaucoup.

Nous pouvons également nous pencher sur certaines dépenses individuelles.

Santé 4992 CHF (+32%)

Nos factures de santé ont explosé cette année, mais il y a une bonne raison à cela.

La plupart des factures concernent la grossesse et la naissance du bébé. Cela a fait environ 85%. Mais la plupart de ces dépenses ont été remboursées par notre assurance maladie. Nous avons encore quelques points en suspens, mais dans l’ensemble, le processus de remboursement s’est bien déroulé.

En 2022, nous aurons pour moi quelques factures de santé qui ne seront pas remboursées. Mais avec un peu de chance, il ne devrait pas aller aussi haut.

Ordinateurs 1305 CHF (+12%)

En 2021, j’ai mis à niveau mes moniteurs pour en avoir trois bons au lieu des trois vieux que j’avais avant. C’est tout à fait raisonnable pour le temps passé devant eux.

En 2022, je vais peut-être devoir rafraîchir ma configuration. Et comme je veux réaménager mon bureau, je vais probablement apporter quelques modifications à mon ordinateur. Mais il devrait rester à nouveau en dessous de 2000 CHF en 2022.

Vacances 819 CHF (+0%)

Nous avons dépensé presque le même montant pour nos vacances cette année.

En 2020, nous sommes allés à Davos. Nous avons passé quelques jours à Thoune en 2021. C’était un excellent moment pour nous, et nous y sommes allés à un bon moment, du point de vue du COVID. Il n’y avait pas beaucoup de restrictions, et le temps était superbe.

Internet 780 CHF (+0%)

Rien du tout n’a changé en ce qui concerne nos factures internet. Nous dépensons encore 65 CHF par mois pour l’internet de Swisscom.

Je sais que je pourrais aller beaucoup plus bas que ça, mais Swisscom a très bien fonctionné pour nous. Nous n’avons eu aucun problème depuis de nombreuses années. Et je ne veux pas sacrifier la qualité, car il est utilisé tous les jours.

Gaz 332 CHF (-42%)

J’ai travaillé toute l’année à la maison, encore plus qu’en 2020. En plus de cela, avec les restrictions et la pandémie, nous ne sommes pas beaucoup sortis. En conséquence, ma voiture a été très peu utilisée cette année. Et cela se traduit par une facture de gaz encore plus basse.

À ce stade, je n’ai aucune idée si cela va changer ou non en 2022. Cela dépendra de la possibilité de continuer à travailler à domicile ou non.

Téléphone 117 CHF (-32%)

Même si nous dépensions déjà très peu en factures de téléphone, nous avons réussi à aller encore plus bas. J’utilise toujours le service prépayé Coop Mobile, et je l’ai très peu utilisé cette année.

À l’exception de nombreux appels autour de la naissance de mon fils, je n’ai pas eu à débiter beaucoup ma carte cette année. Je souhaite que ce montant reste inférieur à 200 CHF l’année prochaine. Cela devrait être relativement facile.

Nouvelles dépenses

Il y a eu quelques nouvelles dépenses cette année par rapport à avant.

La maison a changé plusieurs de nos factures. Nous ne payons plus de loyer, mais nous devons payer séparément le chauffage, l’hypothèque et l’eau. Tout cela était déjà inclus auparavant. Et nous avons aussi une assurance supplémentaire.

Nous avons également quelques nouvelles dépenses pour notre fils. Cela a augmenté nos factures d’épicerie, principalement pour les couches. Mais nous avons également acheté des vêtements et des jouets, principalement d’occasion.

J’utilise également quelques nouveaux services pour le blog qui augmentent les dépenses. Mais tant que le blog est rentable, je ne fais pas attention à ce que je dépense.

Mais dans l’ensemble, peu de choses ont changé cette année !

Ce que nous avons amélioré en 2021

Globalement, l’année 2021 a été moins chère que l’année 2020 si l’on ne tient pas compte du blog, des taxes et des frais de maison. Donc, c’est une bonne chose.

Dans la catégorie personnelle (divers), nous avons dépensé 3000 CHF de moins que l’année précédente. Nous n’avons pas fait attention à cela. C’est arrivé comme ça. Donc, c’est une bonne chose. Et c’est dans cette catégorie que se retrouvent tous les vêtements et les affaires de bébé.

Notre budget de transport était également excellent cette année. Mais cela est plus dû à la pandémie qu’à nous. Notre budget de communication est également à un bon endroit maintenant.

Les points à améliorer en 2022

Il y a quelques points que nous voulons améliorer en 2022.

Tout d’abord, je veux réduire notre facture de chauffage. Cet hiver, nous avons mis le chauffage plus bas que l’année dernière et nous avons commencé à faire un peu plus de feux pour chauffer les lieux de vie. Il fonctionne très bien jusqu’à présent. Nous verrons si cela est suffisant.

J’aimerais aussi que nos factures d’épicerie soient plus stables. Nous avons des mois bon marché et d’autres très chers. Le niveau actuel des dépenses n’est pas mauvais mais pourrait être légèrement amélioré.

Nous allons également réduire notre assurance maladie complémentaire pour payer moins. Nous en avons pris trop.

Mais globalement, je ne pense pas que nous ayons beaucoup à faire pour nos dépenses en 2022.

Conclusion

Globalement, nous avons dépensé plus d’argent en 2021 que nous ne l’avons jamais fait. Cependant, certaines des grosses dépenses ne se répéteront pas. C’est le cas des dépenses de logement. Et nos impôts ont considérablement augmenté grâce à nos revenus (une arme à double tranchant). Fribourg est un mauvais canton pour les hauts revenus.

Donc, dans l’ensemble, je suis satisfait du niveau de nos dépenses. Il y a quelques points que nous pourrions améliorer, mais rien d’important. J’aimerais vraiment que nous puissions améliorer nos impôts, mais à moins de déménager, il n’y a pas grand-chose que nous puissions faire.

Et vous ? Combien avez-vous dépensé en 2021 ?

Monsieur The Poor Swiss est l'auteur du blog thepoorswiss.com. En 2017, il s'est rendu compte qu'il était en train de tomber dans le piège de l'inflation de son mode de vie. Il a décidé de diminuer ses dépenses et d'augmenter ses revenus. Ce blog parle de son histoire et de ses trouvailles. En 2019, il épargne plus de 50% de ses revenus. Son but est de devenir financièrement indépendant. Vous pouvez envoyer un message à Monsieur The Poor Swiss.

Laisser un commentaire

Your comment may not appear instantly since it has to go through moderation. Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont indiqués avec *