Le meilleur portefeuille ETF en Suisse pour 2020

Categories InvestirMis à jour le

(Information: Certains des liens ci-dessous peuvent être des liens d'affiliation)

Note: Cet article est disponible en Français, mais ça n'est pas encore le cas de toutes les autres pages. Merci de votre patience!

Le meilleur portefeuille ETF en Suisse pour 2020

This article is also available in: English (Anglais)

Si vous voulez investir dans le marché des actions, vous allez devoir choisir un portefeuille. Idéalement, vous allez investir dans des fonds indiciels avec des Exchange Traded Funds (ETFs). Il vous faut donc décider d’un portefeuille ETF pour la Suisse.

Choisir un bon portefeuille est une décision important. Vous devez investir avec des frais peu élevés, une bonne diversification et une bonne rentabilité. Et idéalement, il faudrait garder votre portefeuille aussi simple que possible.

Il y a beaucoup d’exemples de portefeuille d’ETFs pour les États-Unis, mais pas tant que ça pour la Suisse. Il n’est donc pas facile de choisir.

Dans cet article, je vais couvrir tous les détails du choix d’un portefeuille ETF pour la Suisse. Et je vais aussi vous dire ce que je considère comme le meilleur portefeuille ETF disponible en Suisse.

Choisir un portefeuille ETF en Suisse

Choisir son portefeuille d’ETFs est une étape essentielle pour investir dans le marché boursier. Vous devriez garder le même pendant très longtemps. Il est donc important de choisir avec soin.

Vous avez peut-être déjà vu des exemples de portefeuille ETF pour les États-Unis. Il y en vraiment beaucoup de disponible. Mais en Suisse, il y a trop peu d’exemples.

Si vous habitez en Suisse, ou en Europe, vous ne devriez pas simplement suivre un portefeuille qui vient d’un autre pays. La Suisse ne peut pas être comparée au marché boursier américain. Notre bourse est vingt fois plus petite que celles des États-Unis. Et d’autres pays sont encore plus petits. Il est donc important de pas investir de la même façon.

Le meilleur portefeuille ETF pour la Suisse a deux parties essentielles:

  1. Il utilise un ETF représentant l’intégralité des bourses du Monde. Ou si ça n’est pas possible, un ETF pour les marchés développés et un ETF pour les marchés émergents.
  2. Il utilise un ETF pour le marché boursier Suisse. Cette partie est appelée le biais domestique.

Avec ces deux parties, vous pouvez avoir un portefeuille très diversifié mais qui reste très simple. C’est le genre de portefeuille que j’utilise moi-même et que je recommande.

Biais Domestique

Un bon portefeuille ETF pour la Suisse se doit d’avoir des actions domestiques. Cette partie de votre portefeuille sera votre biais domestique (home bias en anglais).

La raison principale pour cela est liée à la monnaie des actions. Comme le franc Suisse est une monnaie très stable, les autres monnaies ont tendance à perdre de la valeur par rapport au Franc Suisse. Si votre portefeuille ETF est entièrement en dollars, vous allez perdre trop d’argent si vous devez vendre au mauvais moment. Avoir un ETF en monnaie locale va aider à diminuer la volatilité de vos investissements.

Bien sûr, vous pourriez seulement avoir des actions Suisse dans votre portefeuille et vous n’aurez pas ce problème. Mais avoir seulement des actions Suisses n’est pas une excellente idée. Mais beaucoup d’entreprises Suisses exportent dans d’autres pays. Cela veut dire que leur performance va aussi dépendre des monnaies étrangères.

Et aussi, le marché boursier Suisse est trop petit, environ 2.5% du marché boursier global. N’avoir que des actions Suisse est un grand pari sur un petit marché.

Finalement, le marché suisse a une performance moins élevée que le stock marché global, en  moyenne historique. Si vous investissez seulement dans le marché Suisse, vous allez perdre beaucoup de retours. Et il vous faudra un portefeuille plus grand pour atteindre votre but.

Mais surtout, investir seulement en Suisse veut dire que vous n’avez pas de diversification. Et la diversification est extrêmement importante. Il est donc important d’avoir au moins 60% en actions étrangères.

Combien faut-il allouer en actions domestiques?

Je pense qu’une allocation entre 20% et 40% de votre portefeuille devrait être dans un ETF d’actions Suisses. Moins de 10% ne fera pas de différence. Et plus de 50% va réduire votre diversification. C’est pourquoi une allocation entre 20% et 40% est raisonnable.

Dans mon portefeuille ETF, j’ai 20% dans un ETF en actions Suisses.

Et les obligations?

Malheureusement, les obligations Suisses ont des intérêts négatifs depuis plusieurs. Et je pense que ça ne va pas changer de si tôt.

Donc, je ne pense pas que ça soit une bonne idée d’investir dans les obligations Suisses en ce moment.

Si la situation s’améliore et les obligations recommence à avoir plus de 1% d’intérêts, ils peuvent devenir intéressants à nouveau.

Les obligations étrangères?

Certaines personnes investissent dans les obligations étrangères à la place. Je ne pense pas que ça soit une très bonne idée. J’ai fait cette erreur moi-même au début. Le problème avec les obligations internationales, c’est qu’ils vont ajouter en volatilité dans votre portefeuille à cause de la monnaie étrangère.

Investir dans des obligations a pour but de diminuer la volatilité de votre portefeuille. Vous voulez que vos obligations vous protègent quand le marché boursier ne va pas bien. Mais si vous ajoutez les risques en monnaie, vous n’allez pas diminuer votre volatilité.

C’est pour ça que je ne recommande pas d’investir dans les obligations étrangères actuellement.

Alternatives aux obligations

Si vous voulez, il y a quelques solutions pour remplacer les obligations:

  1. Garder une partie de votre portefeuille en monnaie dans un compte en banque. Actuellement, l’argent sur un compte en banque est mieux que les obligations. Ça n’est pas un investissement génial à cause de l’inflation. Mais c’est toujours mieux que les obligations Suisses.
  2. Investir dans son second pilier. La plupart des comptes deuxième pilier offre environ 1% d’intérêts. Ça n’est pas génial, mais c’est toujours mieux qu’un compte en banque. Je pense que c’est la meilleure alternative aux obligations.
  3. Investir en or. L’or a de meilleures performances que le second pilier et les obligations suisses. Et il y a des bons ETFs en or.

Personnellement, je pense qu’investir dans le second pilier est ce qui a le plus de sens. Mais il y a des limitations. Vous ne  pouvez pas investir autant que vous voulez et l’argent sera bloqué jusqu’à la retraite.

Si vous voulez réduire la volatilité de vos investissements, je recommande donc de commencer avec le second pilier.

Comment choisir les ETFs?

Pour chaque position dans votre portefeuille, il vous faudra choisir le meilleur ETF. Il y a beaucoup d’ETFs pour chaque index boursier. Comment choisir le meilleur ETF?

Il y a plusieurs choses auxquelles il faut faire attention:

  • Le Total Expense Ratio (TER) du fond. Le TER représente combien de frais vous allez payer chaque année. Ces frais sont directement retirés du fond.
  • Le pays d’où vient le fond.
  • La taille du fond. Il est généralement bon d’opter pour des grands fonds pour profiter de plus petites marges d’achat et d’une meilleure liquidité. Mais la valeur absolue n’est pas importante. Un fond de 2 milliards n’est pas forcément meilleur qu’un fond de 1 milliard. Par contre, un fond de 10 millions est généralement moins attractif qu’un fond de 200 millions.
  • La façon de répliquer l’index. Il faut seulement investir dans des fonds avec réplication physique.
  • La façon de gérer les dividendes. Un fond peut soit distribuer soit accumuler les dividendes. Personnellement, je préfère les fonds qui distribuent parce qu’ils sont plus flexibles. Mais il n’y a pas différences au niveau des impôts en Suisse.

Si vous trouver et comparer des ETFs, la meilleure ressource pour ça est justetf.com. Ils ont une très grande liste d’ETFs en Suisse et il est possible de comparer les ETFs de façon très facile.

Le meilleur portefeuille ETF en Suisse

Nous avons maintenant traité des aspects les plus importants pour choisir un portefeuille ETF. Nous allons finalement choisir un portefeuille ETF.

Je tiens à souligner que ce portefeuille n’est donné qu’à titre d’exemple.  C’est le portefeuille le plus adapté à mes besoins. Mais ça n’est peut-être pas le plus adapté aux vôtres! Je ne suis pas un conseiller en investissements, il vous faut toujours faire votre recherche et ne surtout pas copier ce que vous ne comprenez pas. C’est pourquoi j’ai détaillé les principes du choix dans les sections précédentes.

Pour moi, le portefeuille ETF idéal pour la Suisse est le suivant:

  • 80% ETF Global
  • 20% ETF Suisse

C’est un portefeuille très simple et très diversifié. Les pourcentages peuvent varier selon les goûts, comme mentionné plus haut. Un portefeuille 25/75 ou 60/40 ira aussi très bien.

Maintenant que nous avons notre modèle, regardons les ETFs nécessaires. Cela va dépendre si vous avez accès aux ETFs américains ou non.

Portefeuille avec ETF américains

Meilleur courtier pour la Suisse
Interactive Brokers

Interactive Brokers est un excellent courtier en ligne, avec des frais incroyablement bas! Commencez à investir dans des compagnies américaines dès 0.50 USD!

Si vous avez accès aux ETFs américains, par exemple avec Interactive Brokers, voici les ETFs que j’utilise:

  • Vanguard Total World (VT) pour l’ETF global avec un TER de 0.08%
  • iShares Core SPI (CHSPI) pour l’ETF Suisse avec un TER de 0.10%

Avec ce portefeuille, vous avez des frais très bas et une excellent diversification. Et comme on utilise les ETFs américains, on gagne sur les dividendes américains. Cela va faire une différence considérable comparé à l’autre portefeuille. C’est une optimisation intéressante sur le long-terme.

Comme exemple, voici ce que ça donne avec mon allocation personnelle:

  • 80% Vanguard Total World
  • 20% iShares Core SPI

C’est le portefeuille dans lequel j’investis actuellement.

Portefeuille sans ETFs américains

Si vous utilisez un courtier en ligne sans accès aux ETFs américains, voici les ETFs que je choisirais:

  • HSBC MSCI World UCITS ETF pour l’ETF Global avec un TER de 0.15%
  • iShares MSCI Emerging Markets UCITS ETF pour l’ETF en marchés émergents avec un TER de 0.18%
  • iShares Core SPI (CHSPI) pour l’ETF Suisse avec un TER de 0.10%

Comme il n’y a pas de bons ETF pour la partie Global qui inclut aussi les marchés émergents, il faut utiliser deux ETFs. Je recommande d’utiliser environ 10% pour les marchés émergents. C’est environ la part du marché boursier global qu’ils représentent.

Avec mon allocation personnelle, cela donne le portefeuille suivant:

  • 70% HSBC MSCI World
  • 10% iShares MSCI Emerging Markets
  • 20% iShares Core SPI

Ce portefeuille serait celui que j’utiliserais si je n’avais pas accès aux ETFs américains.

Certaines personnes préfèrent Vanguard plutôt qu’iShares. Dans ce cas-là, vous pouvez aussi utiliser Vanguard FTSE All-World UCITS ETF (VWRL) avec un TER de 0.22%. C’est aussi un bon ETF.

Si vous utiliser VWRL à la place de l’ETF HSBC, vous n’aurez pas besoin d’un ETF pour les marchés émergents comme c’est déjà compris dans VWRL. Cela rendra votre portefeuille plus simple, ce qui peut justifier les frais un peu plus élevés.

Ce portefeuille a deux désavantages par rapport à un portefeuille avec des ETFs américains:

  • Le TER total est un peu plus élevé.
  • Vous allez perdre 15% des dividendes américains car vous ne pourrez pas profiter de l’excellent traité sur les impôts entre les États-Unis et la Suisse. Cette différence est plus importante que la première, mais elle est souvent ignorée.

Si vous pouvez, il est mieux d’investir dans les ETFs américains. Mais je tiens tout de même à noter quelque chose que la plupart des élitistes sur internet ne vous diront pas: Investir dans un bon portefeuille est plus important que d’investir dans le portefeuille parfait!

Conclusion

Si vous avez tout lu, vous devriez maintenant savoir comment choisir un portefeuille ETF pour la Suisse.

Les portefeuilles proposés dans cet article sont juste des exemples de portefeuille qui me conviennent bien. Il faudra peut-être les adapter à vos besoins. Mais avec ces bases, vous devez maintenant savoir comment  choisir votre propre portefeuille.

Et n’oubliez pas: commencer à investir dans un bon portefeuille est beaucoup plus important que d’investir dans un portefeuille parfait. S’il vous faut des années pour vous décider, vous allez perdre des tonnes d’opportunités. Il est mieux de démarrer avec un bon portefeuille et de l’améliorer au fil des ans.

Qu’est-ce que vous pensez de ce portefeuille ETF pour la Suisse? À quoi ressemble le vôtre?

Mr. The Poor Swiss

Monsieur The Poor Swiss est l'auteur du blog thepoorswiss.com. En 2017, il s'est rendu compte qu'il était en train de tomber dans le piège de l'inflation de son mode de vie. Il a décidé de diminuer ses dépenses et d'augmenter ses revenus. Ce blog parle de son histoire et de ses trouvailles. En 2019, il épargne plus de 50% de ses revenus. Son but est de devenir financièrement indépendant. Vous pouvez envoyer un message à Monsieur The Poor Swiss.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *