Avis Freya 3a 2021: Troisième pilier durable (Service arrêté)

Par Baptiste Wicht | Mis à jour: | Investir, Retraite, Suisse

(Information: certains des liens ci-dessous peuvent être des liens d'affiliation)

Mise à jour: Freya va être arrété fin 2021!

L’utilisation du troisième pilier en Suisse est un excellent moyen d’économiser de l’argent sur vos impôts. Cependant, il n’est pas toujours facile de choisir un fournisseur de troisième pilier, car ils sont nombreux et il en arrive régulièrement de nouveaux.

Freya 3a est un nouveau troisième pilier disponible en Suisse. Ils visent à fournir des investissements durables pour le troisième pilier, et ils affirment qu’ils agissent différemment des troisièmes piliers existants et à un prix raisonnable.

Cet examen de Freya 3a montre ce qu’est Freya 3a, ses frais et ses stratégies, et comment il se compare aux autres troisièmes piliers. À la fin de l’article, vous saurez si vous devez utiliser Freya 3a pour votre argent de retraite.

Il est important de noter que Freya 3a est uniquement disponible en allemand. L’application est également disponible en français, mais le site web n’est pas encore traduit en français.

Freya 3a

Freya 3a est un nouveau service, lancé en 2021. Ils veulent être le troisième pilier le plus durable de Suisse et s’efforcent de rendre Freya 3a très facile à utiliser pour tout le monde.

Malheureusement, je n’ai pas été en mesure de trouver beaucoup d’informations sur l’histoire de Freya 3a. Elle n’a pas encore communiqué le nombre de ses clients. Mais nous verrons probablement cette information plus tard.

Tout résident suisse ayant accès à un iPhone ou un téléphone Android peut créer un troisième pilier avec Freya 3a. Le minimum est de 50 CHF pour que votre argent soit investi.

Freya 3a utilise la Graubündner Kantonalbank (GKB) comme banque partenaire.

Actuellement, nous ne pouvons ouvrir qu’un seul compte Freya 3a. Mais l’équipe m’a dit qu’elle travaillait à autoriser jusqu’à 5 comptes dans le futur.

Stratégie d’investissement

Voyons en détail comment Freya 3a va investir votre argent.

Freya 3a investit votre épargne dans une combinaison de fonds communs de placement indiciels et de FNB indiciels. Tout d’abord, il est bon qu’ils investissent passivement en utilisant uniquement des fonds indiciels. Ils ne font pas d’investissement actif.

La raison pour laquelle Freya 3a utilise à la fois des fonds communs de placement et des ETF est simple. Il existe des fonds communs de placement très bon marché pour le troisième pilier. Ces fonds de pension sont uniquement disponibles en tant que fonds de retraite. Et la plupart des fournisseurs du troisième pilier les utilisent parce qu’ils sont nettement moins chers que les ETF, parfois sans frais. Et ils utilisent également les ETF pour compléter le portefeuille, car il y a beaucoup plus d’ETF que de fonds de pension.

Au total, Freya 3a a 40 portefeuilles différents. Freya 3a choisit votre portefeuille en fonction de :

  • Votre horizon d’investissement
  • Votre capacité de risque
  • Vos valeurs

Les deux premiers points sont évidents et sont les mêmes pour la plupart des Robo-advisors. Mais le dernier est unique à Freya 3a. En effet, vous pouvez choisir deux valeurs parmi 5 :

  • Nouvelle croissance
  • Climat et ressources naturelles
  • Énergie et durabilité
  • Santé et médecine
  • L’équité dans les entreprises

Ces deux valeurs décideront de l’orientation de votre portefeuille. Cette partie sera principalement dans les ETFs pour avoir des investissements plus spécifiques.

La plupart des fonds et des ETF sont des ETF environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) ou des ETF d’investissement socialement responsable (ISR). Ces fonds constituent le moyen le plus simple d’investir de manière durable. Mais cela reste limité puisque vous devez vous fier à ce que le fournisseur du fonds décide pour vous. Et ces critères ne sont pas très stricts.

Le portefeuille est divisé en plusieurs parties :

  • Espèces : 3 % sont toujours conservés en espèces
  • Obligations
  • Actions : 25%, 45%, 65% ou 85% selon votre profil.
  • Alternatives : L’immobilier et l’or

Il y a déjà quelques problèmes avec ces derniers. Tout d’abord, vous devez toujours conserver 3 % de liquidités, alors que plusieurs autres troisièmes piliers vous permettent de descendre jusqu’à 1 %. Ensuite, le maximum dans les actions n’est que de 85%, ce qui est faible par rapport aux 99% du meilleur troisième pilier. Enfin, chaque portefeuille comporte des obligations et des alternatives, ce qui n’est pas toujours judicieux.

Dans l’ensemble, la stratégie d’investissement est correcte mais pourrait être améliorée. Il n’est pas très agressif, et la personnalisation est très limitée.

Prenons l’exemple d’un portefeuille. J’ai sélectionné la capacité de risque et l’horizon d’investissement les plus élevés et choisi l’équité et le climat comme deux valeurs. Et j’ai obtenu le portefeuille suivant :

Exemple de portefeuille avec Freya 3a (Source freya-savings.com, traduit avec Google)
Exemple de portefeuille avec Freya 3a (Source freya-savings.com, traduit avec Google)

Nous pouvons voir que les deux valeurs que j’ai sélectionnées se sont retrouvées dans quatre ETF, chacun avec une allocation de 6,25%, de sorte que les deux valeurs constituent 25% de l’ensemble du portefeuille.

Nous pouvons également constater que les ETF sont en partie des ETF ESG et en partie des ETF socialement responsables (ISR). Si vous voulez en savoir plus, je vous propose un article sur l’investissement durable.

Comme nous l’avons dit précédemment, l’allocation maximale aux actions est de 85%, comme dans ce portefeuille. Le reste est composé de 3 % de liquidités, 8 % d’obligations (obligations ESG) et 4 % d’or couvert en CHF. J’aurais préféré plus d’actions et pas d’or et d’obligations. Je pense en particulier que les 4% d’or n’apporteront aucun avantage significatif au portefeuille et devraient être supprimés.

Si l’on examine les actions, on constate que 30 % sont des actions suisses, 30 % des actions mondiales et le reste des actions des deux valeurs.

Si l’on ajoute les 30 % d’actions suisses aux 8 % d’obligations suisses, on obtient 38 % d’actions suisses. Pour moi, c’est déjà trop pour de nombreuses personnes, mais cela correspond à la plupart des troisièmes piliers.

Cependant, 24% des actions mondiales sont couvertes en CHF. Ainsi, une part importante de l’ensemble du portefeuille est liée au franc suisse. Pour moi, une telle couverture de change réduit trop la diversification des devises et ne générera pas de meilleurs rendements à long terme.

Ce portefeuille n’est donc pas mauvais, mais il n’est pas génial non plus :

  • L’allocation maximale aux actions est trop faible ;
  • Nous devrions pouvoir refuser l’or ;
  • Trop de couverture de change ;
  • Trop d’argent alloué aux actions suisses ;

Droits d’inscription

À long terme, les frais d’investissement sont assez importants. Lorsqu’on investit passivement, c’est l’un des seuls leviers dont on dispose pour optimiser les rendements. Par conséquent, nous devons examiner en détail les honoraires de Freya 3a.

Les frais de gestion de base sont de 0,55% à Freya 3a. Ces frais seront facturés trimestriellement, en fonction de vos actifs. Ces frais couvrent tout ce qui va à Freya.

En outre, vous payez en moyenne 0,30 % pour le coût du produit. Ce 0,30 % est la moyenne des frais des fonds et des ETF utilisés dans tous les portefeuilles. Ainsi, vos frais réels peuvent être supérieurs ou inférieurs en fonction de votre profil d’investissement.

Enfin, il y a encore deux frais que vous paierez lorsque vous investirez dans Freya (ou retirerez de votre compte) :

  1. Le droit de timbre de 0,15% sur les fonds étrangers et de 0,075% sur les fonds suisses
  2. Les frais de transaction de 0,015% pour la bourse SIX Stock Exchange

En moyenne, nous pouvons donc estimer qu’ils factureront environ 0,115% sur tous vos dépôts et retraits et votre rééquilibrage.

Au total, vous aurez alors environ 0,85% de frais sur vos actifs et 0,115% sur toutes vos transactions.

Enfin, pour les transactions en devises étrangères, un écart de 0,3 % sera appliqué. 0,30 % est une commission moyenne pour les prestataires du troisième pilier, mais certains prestataires sont nettement meilleurs.

Sans être terribles, les frais de Freya 3a ne sont pas bons. Il existe plusieurs solutions nettement moins chères. Mon troisième pilier préféré, Finpension 3a, a des frais moyens de 0,44 %, soit presque deux fois moins que Freya 3a ! Et Finpension 3a présente plusieurs autres avantages.

Donc, je pense que ces frais sont trop élevés. Tant les frais de base que les coûts des produits sont trop élevés pour un troisième pilier. Je ne veux pas payer ces frais.

Il est intéressant de noter que Freya 3a redirigera 2 % des frais vers des projets communautaires Freya afin de redonner à la communauté. Cependant, ils ne disent pas quels seront ces projets, et l’entité qui recevra ces paiements n’a pas encore été créée. Pour moi, ce n’est pas un avantage ; je préférerais que Freya 3a soit moins cher et me laisse investir cet argent dans mon portefeuille durable. Et ce qu’ils vont faire avec cet argent n’est pas non plus très clair.

Est-ce sûr ?

Voyons également si un investissement dans Freya 3a est sûr ou non.

D’un point de vue technique, très peu d’informations sont disponibles sur le site web. Votre compte sera lié à votre numéro de téléphone, ce qui constitue au moins un niveau de sécurité. Toutefois, les numéros de téléphone ne constituent pas un excellent moyen de sécuriser les applications. Néanmoins, il s’agit du même niveau de protection que celui offert par la plupart des services numériques en ligne en Suisse, de sorte qu’ils sont au moins à égalité avec les autres plateformes. J’aimerais qu’ils en parlent davantage sur leur site web.

Quant à votre argent, il est aussi sûr que dans les autres troisièmes piliers. En Suisse, tous les troisièmes piliers sont bien réglementés. En plus de cela, votre argent est conservé à la banque GKB. Votre argent sera alors assuré jusqu’à 100’000 CHF(la protection standard des dépôts). Et vos actions seront déposées à votre nom. Vous devriez donc être en sécurité en cas de faillite de Freya 3a ou de la banque dépositaire, GKB.

Globalement, investir dans Freya 3a semble aussi sûr que d’investir dans d’autres troisièmes piliers. J’aimerais juste qu’ils aient une application web au lieu d’une simple application mobile.

Comme il s’agit d’un tout nouveau service, nous pouvons toujours nous inquiéter de la continuité des services. En cas d’interruption, vous devrez transférer votre argent vers d’autres piliers tiers, ce qui peut signifier une courte période d’interruption des investissements.

Freya 3a vs Finpension 3a

Meilleur troisième pilier
Finpension 3a

Finpension 3a est le meilleur troisième pilier de Suisse!

Utilisez le code FEYKV5 pour une chance de gagner 6883 CHF in your troisième pilier*!

*(si vous déposez 1000 CHF dans les 12 premiers mois)

Pour moi, le meilleur troisième pilier en Suisse est Finpension 3a. Nous pouvons donc essayer de comparer ces deux services pour voir où se situe Freya 3a.

Premièrement, on peut affirmer que Freya 3a est plus durable que Finpension 3a. Je ne suis pas d’accord. Ils utilisent tous deux des fonds et des ETF ESG et ISR, et ces fonds ont à peu près le même niveau de durabilité. L’avantage de Freya 3a est que vous pouvez investir en fonction de vos valeurs, ce que vous ne pouvez pas faire avec Finpension 3a.

Si l’on regarde les frais, Finpension 3a est le grand gagnant avec environ 0,44% de frais totaux contre 0,85% pour Freya 3a. Une telle différence fera une différence significative à long terme.

Et pour ce qui est du long terme, Finpension présente un autre avantage : vous pouvez investir jusqu’à 99% en actions, contre seulement 85% avec Freya 3a. Si vous avez un horizon à long terme, cela sera significatif.

Enfin, Finpension 3a vous permet de choisir entre l’investissement durable et l’investissement normal et vous permet même de choisir en détail votre portefeuille.

Donc, globalement, pour moi, Finpension 3a est largement supérieur à Freya 3a dans la plupart des aspects. Pour plus d’informations, vous pouvez lire ma critique de Finpension 3a.

Freya 3a Pros

Résumons les avantages de Freya 3a :

  • Possibilité de personnaliser le portefeuille en fonction de vos valeurs ;
  • S’appuie sur l’investissement passif ;
  • Des portefeuilles relativement bien diversifiés ;
  • L’application est disponible en allemand et en français ;

Freya 3a Cons

Résumons les inconvénients de Freya 3a :

  • Nettement plus cher que les meilleurs troisièmes piliers de Suisse ;
  • Ne peut pas investir plus de 85% en actions ;
  • Il faut garder 3 % en espèces ;
  • Ne peut avoir qu’un seul compte (sera augmenté plus tard) ;
  • La partie haute est couverte en CHF ;
  • Allocation élevée aux actions suisses ;
  • Les portefeuilles sont trop compliqués ;
  • N’apporte rien de nouveau en termes de durabilité ;
    • Utilise les ETF ISR et ESG
  • Plusieurs choses ne sont pas claires sur le site web ;
  • Ne disposent que d’une application mobile ;
  • Le site web est uniquement disponible en allemand ;

Conclusion

Globalement, je ne suis pas impressionné par Freya 3a. Ce n’est pas un mauvais troisième pilier, mais il n’apporte rien de nouveau au marché. De plus, ses frais sont nettement plus élevés que ceux de Finpension 3a ou VIAC.

Comme Freya 3a investit dans des ETF ISR et ESG, elle utilise le même type d’indices que Finpension 3a et VIAC lorsque vous choisissez d’investir de manière durable. Et comme ils utilisent des ETF et non des fonds de pension, ils sont nettement plus chers.

Bien sûr, vous pouvez choisir de personnaliser un peu vos investissements en fonction de vos valeurs. Mais cela ne se traduit pas par des allocations importantes dans votre portefeuille, et il est donc peu probable que cela fasse une différence substantielle à l’avenir. Enfin, le fait que vous ne pouvez pas investir plus de 85% en actions limitera sérieusement les rendements pour les personnes qui investissent à long terme.

Si vous recherchez un troisième pilier durable, je ne vous recommande pas d’investir dans Freya 3a. A la place, je recommanderais l’un ou l’autre :

  1. Utilisez Finpension 3a avec l’option durable. Cette solution sera nettement moins chère et vous permettra d’investir de manière plus agressive.
  2. Attendez Inyova 3a qui aura probablement de meilleures options pour l’investissement durable. Plus de détails sur ma critique d’Inyova.

Et vous ? Que pensez-vous de Freya 3a ?

Monsieur The Poor Swiss est l'auteur du blog thepoorswiss.com. En 2017, il s'est rendu compte qu'il était en train de tomber dans le piège de l'inflation de son mode de vie. Il a décidé de diminuer ses dépenses et d'augmenter ses revenus. Ce blog parle de son histoire et de ses trouvailles. En 2019, il épargne plus de 50% de ses revenus. Son but est de devenir financièrement indépendant. Vous pouvez envoyer un message à Monsieur The Poor Swiss.

Laisser un commentaire

Your comment may not appear instantly since it has to go through moderation. Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont indiqués avec *